Participez au sondage! Sur l’achat de fruits et légumes dans le Centre-du-Québec

Quelles sont vos habitudes et qu’est-ce qui motive vos choix lorsque vous achetez des fruits et légumes?  

Participez à un court sondage et aidez les producteurs maraîchers et fruitiers du Centre-du-Québec à se rapprocher de vous! Ce sondage s’inscrit dans le cadre d’un projet auquel participe la MRC de Drummond et qui porte sur la commercialisation des fruits et légumes d’ici.

Vous avez jusqu’au 15 décembre pour y répondre. Merci!

https://fr.surveymonkey.com/r/Centre-du-Quebec

Entrée en vigueur de l’horaire hivernal à l’Écocentre de la MRC de Drummond

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Entrée en vigueur de l’horaire hivernal à l’Écocentre de la MRC de Drummond

Le 27 novembre 2019 – La direction de l’Écocentre de la MRC de Drummond tient à informer la population que l’horaire d’hiver entre en vigueur le 1er décembre.

À compter de cette date et jusqu’au 31 mars 2020, le site sera accessible les vendredis, de 8 h à 17 h, ainsi que les samedis, de 8 h à 15 h 30. Les activités feront toutefois relâche entre le 15 décembre et le 2 janvier inclusivement.

L’Écocentre est situé au 5620, rue Saint-Roch Sud à Drummondville, à l’arrière de l’édifice de Récupéraction Centre-du-Québec. Son accès est réservé aux citoyens des municipalités de la MRC de Drummond y apportant des résidus d’origine domestique. Les résidus découlant d’activités commerciales ou industrielles y sont donc refusés.

Des informations additionnelles peuvent être obtenues en visitant le www.mrcdrummond.qc.ca ou en composant le 819 477-1312.

-30-

Source :
Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 104

Renouvellement de l’entente loisirs et culture avec la Ville de Drummondville

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

RENOUVELLEMENT DE L’ENTENTE LOISIRS ET CULTURE AVEC LA VILLE DE DRUMMONDVILLE
Saint-Germain étant l’une des municipalités ayant renouvelé l’entente pour 2020-2023

 3 décembre 2019 – La Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham informe ses citoyens que l’entente loisirs et culture avec la Ville de Drummondville a été renouvelée hier par le conseil municipal.

Afin de simplifier le processus d’obtention de la carte accès-loisirs, les citoyens n’ont plus à se présenter aux services municipaux germainois pour remplir et faire authentifier le formulaire d’autorisation. Dès aujourd’hui, les citoyens peuvent profiter de cette nouvelle entente en se présentant directement à l’un des points de service de la Ville de Drummondville pour obtenir leur carte accès-loisir.

Plusieurs avantages de gratuités ou de tarifications réduites s’offrent aux détenteurs de la carte accès-loisir. Des informations additionnelles sont disponibles au www.st-germain.info.

-30-

Source :
Nathalie Lemoine
Directrice générale
819 395-5496, poste 226

AVIS D’ÉBULLITION PRÉVENTIF – secteur 354 au 463, chemin Yamaska

COMMUNIQUÉ

 

AVIS D’ÉBULLITION PRÉVENTIF
Secteur 354 au 463, chemin Yamaska

3 décembre 2019, 9 h 20 – La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham informe ses citoyens qu’en raison d’un bris sur le réseau d’aqueduc, un avis d’ébullition préventif est émis pour le secteur du 354 au 463, chemin Yamaska, desservi par le réseau d’aqueduc de Saint-Germain-de-Grantham, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Il est donc demandé aux résidents de faire bouillir leur eau au moins une minute à gros bouillon avant de la consommer, car le bris pourrait avoir occasionné l’infiltration de microorganismes dangereux pour la santé.

Les personnes particulièrement à risque sont :
• Les jeunes enfants;
• Les personnes âgées;
• Les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Que devez-vous faire?
De l’eau préalablement bouillie pendant une minute ou de l’eau embouteillée doit être utilisée pour les usages suivants, et ce, jusqu’à la diffusion d’un avis contraire :
• Boire et préparer des breuvages;
• Préparer les biberons et les aliments pour bébés;
• Laver et préparer des aliments mangés crus (fruits, légumes, etc.);
• Apprêter des aliments qui ne requièrent pas de cuisson prolongée (soupes en conserve, desserts, etc.);
• Fabriquer des glaçons;
• Se brosser les dents et se rincer la bouche;
• Abreuver les animaux de compagnie.

Jetez les glaçons (n’oubliez pas les réservoirs des réfrigérateurs), boissons et aliments préparés après 7 h, le 3 décembre 2019, avec l’eau du robinet non bouillie.

Vous pouvez utiliser l’eau non bouillie pour :
• Laver la vaisselle à l’eau chaude en vous assurant de bien l’assécher;
• Laver des vêtements et prendre une douche ou un bain (en ce qui concerne les jeunes enfants, assurez-vous qu’ils n’avalent pas d’eau durant le bain ou lavez-les avec une débarbouillette);
• Préparer des aliments et des mets dont la cuisson exige une ébullition prolongée;
• Faire fonctionner le lave-vaisselle, si celui-ci est réglé au cycle le plus chaud.

Si vous possédez un dispositif de traitement d’eau à votre résidence, vous devez appliquer les mesures indiquées ci-dessus, à moins qu’il ne s’agisse d’un purificateur domestique conçu pour désinfecter l’eau. Les dispositifs tels que les adoucisseurs sont généralement inefficaces pour éliminer les microorganismes.

Écoles, industries, commerces et institutions desservis
Veuillez aviser votre clientèle que l’eau est impropre à la consommation. Fermez les fontaines d’eau et affichez l’information aux endroits où de l’eau reste disponible.

Levée de l’avis
La municipalité prendra au cours des prochains jours plusieurs analyses d’eau à divers endroits du réseau afin de s’assurer qu’il n’y ait pas eu contamination. Une fois cette procédure terminée, la municipalité annoncera la levée de l’avis d’ébullition sur son site web.

MRC de Drummond : Carole Côté élue préfète

Communiqué
pour diffusion immédiate

Carole Côté élue préfète de la MRC de Drummond

Le 20 novembre 2019 – À sa séance ordinaire du 20 novembre, le conseil de la MRC de Drummond a élu la mairesse de Wickham, Carole Côté, au poste de préfète.

Madame Côté possède une vaste expérience dans le monde municipal, ayant été secrétaire-trésorière de la Municipalité de Lefebvre pendant de nombreuses années, pour ensuite être élue conseillère à la Municipalité de Wickham en 2001, puis mairesse en 2009.

La nouvelle préfète entend placer son mandat sous le signe de la continuité et travailler au maintien du climat de collaboration qui prévaut au sein du conseil. Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, qui était préfet depuis novembre 2017, secondera madame Côté en tant que préfet suppléant.

Il est à noter que l’élection de la mairesse de Wickham à la préfecture de la MRC de Drummond perpétue la tradition voulant que la fonction soit exercée en alternance par des représentants des milieux rural et urbain.

Comité administratif et de planification
Les membres du comité administratif et de planification de la MRC ont également été nommés lors de cette même séance. En plus de la préfète et du préfet suppléant, qui y siègent d’office, le comité sera composé de Thérèse Francœur, mairesse de Saint-Félix-de-Kingsey, de Jean-Guy Hébert, maire de Sainte-Brigitte-des-Saults, d’Hélène Laroche, mairesse de Saint-Cyrille-de-Wendover, de Michel Noël, maire de Durham-Sud, et de Nathacha Tessier, mairesse de Saint-Germain-de-Grantham.

Le mandat de la préfète et du préfet suppléant est d’une durée de deux ans, tandis que celui des membres du comité administratif et de planification est d’un an.

-30-

Information :
Carole Côté
Préfète
MRC de Drummond
819 398-6878

Source :
Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 104

Légende de la photo
La nouvelle préfète, Carole Côté, et le préfet suppléant, Alexandre Cusson, sont entourés des autres membres du comité administratif et de planification de la MRC, soit Michel Noël, maire de Durham-Sud, Thérèse Francœur, mairesse de Saint-Félix-de-Kingsey, Hélène Laroche, mairesse de Saint-Cyrille-de-Wendover, Jean-Guy Hébert, maire de Sainte-Brigitte-des-Saults, et Nathacha Tessier, mairesse de Saint-Germain-de-Grantham.

MRC de Drummond – Des animations culturelles pour favoriser la francisation des jeunes immigrants dans Drummond

Communiqué
pour diffusion immédiate

Des animations culturelles pour favoriser la francisation des jeunes immigrants dans Drummond

Le 14 novembre 2019 – La MRC de Drummond est fière d’annoncer la réalisation d’un projet original et porteur visant l’intégration et la réussite des élèves issus de l’immigration par l’entremise des arts et de la culture.

Démarré il y a quelques semaines, le projet comporte un total de 12 animations culturelles qui sont proposées jusqu’à la mi-décembre aux élèves de deux classes de francisation de niveau primaire et de deux classes de niveau secondaire. Ces animations touchent des disciplines comme le chant, la danse, le conte, la bande dessinée, la sculpture, la mosaïque, le dessin et la magie. On souhaite ainsi valoriser l’apprentissage du français à travers des activités culturelles participatives qui favorisent une intégration harmonieuse des élèves immigrants à l’école et à la société québécoise.

La mise en œuvre de ce projet de la MRC de Drummond a été rendue possible grâce à l’appui de la Commission scolaire des Chênes et du ministère de la Culture et des Communications, dans le cadre d’une entente de développement culturel.

-30-

Information :
Jocelyn Proulx
Agent de dév. culturel
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 111

Source :
Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 104

Centre-du-Québec : La ministre Marguerite Blais rencontre les élus centricois pour échanger sur les défis du vieillissement de la population dans la région

Communiqué de presse
pour diffusion immédiate

La ministre Marguerite Blais rencontre les élus centricois pour échanger sur les défis du vieillissement de la population dans la région

Victoriaville, le 8 novembre 2019. La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, a profité de la rencontre de la Table des MRC du Centre-du-Québec se déroulant ce vendredi 8 novembre à Kingsey Falls pour rencontrer les élus centricois, afin d’échanger sur les défis du vieillissement de la population dans la région.

La ministre a également profité de l’occasion pour partager aux élus sa vision d’un Québec pour tous les âges et présenté les initiatives gouvernementales pour soutenir les municipalités et les MRC dans leur adaptation au vieillissement de la population.

« Je suis impressionnée par le dynamisme et l’engagement des élus envers les aînés centricois. C’est entre autres pourquoi j’ai choisi d’y tenir ma première rencontre de consultation auprès des élus municipaux pour échanger avec eux sur les défis que pose le vieillissement de la population dans la région et pour discuter de nouveaux partenariats avec le gouvernement du Québec dans le cadre de leur démarche Municipalité amie des aînés. C’est notre engagement collectif qui contribuera à faire du Québec une société toujours plus inclusive à tous les âges de la vie », a déclaré la ministre.

« Les municipalités du Centre-du-Québec ont à cœur d’offrir à leurs aînés un milieu de vie accueillant et sécuritaire. À ce jour, ce sont près de deux municipalités centricoises sur trois qui sont déjà officiellement reconnues amies des aînés. Nous souhaitons que toutes les belles initiatives réalisées jusqu’à présent se poursuivent, afin de préserver l’inestimable apport de nos ainés à la vitalité de nos territoires. » a indiqué la présidente de la Table des MRC du Centre-du-Québec, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de Nicolet.

La région administrative du Centre-du-Québec se distingue au Québec par la participation du milieu municipal dans la démarche Municipalité amie des aînés, laquelle consiste à se doter d’une politique et d’un plan d’action avec la participation du milieu et des aînés, en vue d’adapter les services et les structures au vieillissement de la population : plus de 80% des municipalités sont en démarche pour être reconnues Municipalité amie des aînés ou ont déjà été reconnues comme telles.

Déjà, plusieurs actions sont en cours de réalisation dans les municipalités et MRC du Centre-du-Québec pour améliorer les services offerts aux aînés. Cette rencontre s’inscrit dans cette volonté de rendre les services municipaux aux aînés plus accessibles et mieux adaptés.

À propos de la région Centre-du-Québec

Créée en 1997, la région du Centre-du-Québec est formée des MRC d’Arthabaska, de Bécancour, de Drummond, de L’Érable et de Nicolet-Yamaska. Avec une population de près de 250 000 personnes réparties dans 80 municipalités, elle est située au cœur de la portion densément peuplée du Québec, à mi-chemin entre Montréal et Québec, avec pour limites le fleuve Saint-Laurent au nord et les montagnes des Appalaches au sud. Reconnue pour son fort esprit d’entrepreneuriat et un grand sens de l’innovation, la région centricoise présente une dimension urbaine invitante et à échelle humaine, entourée d’un cadre naturel diversifié à prédominance agricole.

– 30 –

Information :
Geneviève Dubois
Présidente
Table des MRC du Centre-du-Québec
819 293-6901, poste 1191
g.dubois@nicolet.ca

Demande d’entrevue
Charles Verville
Communications
MRC d’Arthabaska
819-350-7910
media@mrc-arthabaska.qc.ca

MTQ – Suivi concernant la démolition d’un pont d’étagement à Notre-Dame-du-Bon-Conseil

Trois-Rivières, le 8 novembre 2019. – Le ministère des Transports souhaite informer la population concernant le projet de reconstruction du pont d’étagement situé à la hauteur de la sortie no 191 (Sainte-Brigitte-des-Saults), dans la municipalité de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

La reconstruction de la structure, démolie en septembre à la suite d’un incident impliquant un véhicule lourd, est une priorité pour le Ministère. Un projet à ce sujet était déjà prévu à la planification de la Direction générale de la Mauricie-Centre-du-Québec. Les équipes du Ministère travaillent actuellement à devancer la réalisation de celui-ci. Les détails de l’échéancier du projet pourront être annoncés au printemps 2020.

Le Ministère est conscient des impacts causés par la démolition de la structure, qui était nécessaire afin d’assurer la sécurité des usagers. Des efforts sont déployés présentement pour améliorer la signalisation en place afin de mieux diriger les usagers.

Le Ministère remercie les usagers de la route de leur compréhension et de leur patience.

Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.

– 30 –

Pour information :
Relations avec les médias
Direction des communications
Ministère des Transports
Tél. : Québec : 418 644-4444
Montréal : 514 873-5600
Sans frais : 1 866 341-5724

Saint-Germain-de-Grantham adopte sa première image de marque

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Saint-Germain-de-Grantham adopte sa première image de marque

Saint-Germain-de-Grantham, le 11 novembre 2019 – La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham est fière de présenter sa toute nouvelle image de marque.

« La nouvelle signature visuelle de Saint-Germain-de-Grantham est moderne. Elle découle d’un processus de réflexion stratégique rigoureux qui visait à définir et à consolider l’identité de notre municipalité. Depuis sa fondation, l’image de Saint-Germain-de-Grantham repose essentiellement sur ses armoiries. Le temps était donc venu de se doter d’une marque, d’une signature unique et authentique. Le nouveau logotype adopté par le conseil municipal reflète l’essence propre de Saint-Germain-de-Grantham », affirme fièrement la mairesse Nathacha Tessier.

Une image simple, empreinte de sens
À l’image des sillons dans les champs, de la répartition des lots, de la route 122 ou l’autoroute 20, un axe vert croise la signature visuelle.

Les diagonales présentent une direction claire et le dynamisme de la municipalité. Ces axes s’unissent à la croisée du nom Saint-Germain, symbolisant la solidarité qui règne au sein de la communauté.

Symbole d’un milieu effervescent
Sur la lettre « i », une gerbe de blé moderne et colorée positionne la richesse de ce milieu effervescent.

Chaque couleur correspond à une symbolique distincte. Le rouge incarne la famille, le jaune le secteur agricole, le vert et le bleu la nature et le côté rassembleur. Le gris foncé fait quant à lui référence au secteur industriel.

Les diagonales de la gerbe de blé symbolisent également différents éléments du milieu germainois tels, les doigts qui se joignent, les dents d’un engrenage ou des flèches pointant vers une même direction. On y aperçoit aussi un flambeau caractérisant un milieu de vie riche et rassembleur à tous les niveaux.

Cette nouvelle image de marque a été développée par la firme Fagnan Relations publiques.

« Saint-Germain-de-Grantham est plus dynamique que jamais. Nous déployons de grands projets et cette démarche concrète dont nous sommes très fiers s’inscrit dans le développement de la municipalité. L’intégration de la nouvelle image de marque se fera graduellement », conclut avec enthousiasme la directrice générale Nathalie Lemoine.

À propos
Fondée en 1856, la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham compte près de 5 000 citoyens. Avantageusement située aux abords de l’autoroute 20 dans la MRC de Drummond, la municipalité détient un tissu économique diversifié. Environ le tiers de son activité provient de l’agriculture, alors que son parc industriel régional abrite 53 entreprises. Saint-Germain-de-Grantham est jumelée depuis 1989 à la ville de Bellevigny, en France.

– 30 –

Source :
Nathalie Lemoine
Directrice générale et secrétaire-trésorière
819 395-5496, poste 226
nlemoine@st-germain.info