MRC de Drummond – Investissement de 23 000 $ de la MRC de Drummond pour soutenir les arts et la culture d’ici

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Investissement de 23 000 $ de la MRC de Drummond pour soutenir les arts et la culture d’ici

Le 26 avril 2021 – Alors que le secteur culturel continue de vivre des moments difficiles en raison de la pandémie, la MRC de Drummond est heureuse d’annoncer des subventions totalisant 23 000 $ pour la réalisation de 12 projets reliés au domaine des arts. Ces sommes proviennent du Fonds culturel de la MRC, qui est offert depuis 2007.

Les artistes et les organismes suivants recevront une aide financière de 1000 $ à 2000 $ chacun :

  • Alain Labonté, pour le livre Un jour, ma tête a plié les genoux;
  • Le comité culturel du Centre de services scolaire des Chênes, pour l’initiative Nous sommes la promotion 2021;
  • Claudine Brouillard, pour le projet Échange multidisciplinaire épistolaire et surréaliste;
  • Diana Ramirez, pour l’exposition Je rêve le quartier Saint-Joseph en couleurs;
  • L’Ensemble vocal de Drummondville, pour le spectacle Chantons en cœur;
  • Jean Lauzon, pour le livre Cinquante années de photographie;
  • La Maison de la culture de L’Avenir, pour les spectacles de la série Feux de camp;
  • Espace Rivier, pour la mise en place de la Ruelle des artistes;
  • Mélanie Poirier, pour des ateliers virtuels gratuits pour enfants et adultes;
  • L’Orchestre symphonique de Drummondville, pour les Causeries musicales en tournée communautaire;
  • La Société de généalogie de Drummondville, pour la poursuite du projet de numérisation des avis de décès;
  • La Société d’histoire de Drummond, pour la mise en place d’Enquête temporelle.

Le Fonds culturel a pour objectifs de soutenir les initiatives favorisant l’accès aux arts et à la culture pour les citoyens, de fournir aux artistes et aux organismes culturels des occasions de créer et d’innover ainsi que de mettre en valeur les richesses historiques et patrimoniales de la MRC. Il reçoit l’appui du ministère de la Culture et des Communications dans le cadre d’une entente de développement.

 

Légende la photo : Œuvre de Richard Ibghy et Marilou Lemmens présentée dans le cadre de l’exposition Le monde caché sous nos pieds à la Fondation Grantham pour l’art et l’environnement. Cette exposition a profité du soutien financier du Fonds culturel de la MRC en 2020.

-30-

Source :
Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
jdufresne@mrcdrummond.qc.ca
819 477-2230, poste 123

Élodie Tessier, récipiendaire du Programme de bourses Cascades 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

La Fondation de l’athlète d’excellence et Cascades :
80 000 $ en bourses à 22 étudiant.e.s-athlètes émérites

Montréal,

mercredi,  14 avril 2021 – La Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) a présenté virtuellement ce midi la 17e édition du Programme de bourses Cascades, en compagnie de M. Mario Plourde, président et chef de la direction de la multinationale québécoise, qui remettra à nouveau cette année un total de 80 000 $ en bourses à 22 étudiant.e.s-athlètes émérites.

Cascades collabore avec la FAEQ depuis près de 20 ans, une longue association d’autant plus cruciale en ces temps difficiles pour les étudiant.e.s-athlètes, qui doivent faire preuve d’une grande résilience au regard des adaptations demandées par la crise sanitaire mondiale. Plus que jamais, toutes les formes de soutien dont ils peuvent bénéficier sont primordiales afin que nos jeunes talents restent engagés et motivés pour l’éventuelle reprise complète de leur pratique sportive.

Le Programme de bourses Cascades est un grand succès depuis ses débuts, en 2005. Au fil des ans, de nombreux récipiendaires se sont illustrés aux niveaux national, international et olympique. Du groupe, on peut souligner Alexandre BilodeauMikaël KingsburyAlex HarveyEugenie BouchardÉlisabeth et Françoise AbandaÉmilie et Hugues FournelMarc-Antoine et Alex-Anne Gagnon, Frédérique Turgeon et Maryse Turcotte.

La remise virtuelle s’est déroulée en direct sur les pages Facebook de la FAEQ et de Cascades, lors de laquelle des bourses individuelles de 2000 $ et 4000 $ ont été données dans trois catégories différentes. La première, celle d’excellence académique, vise à récompenser les résultats scolaires méritoires, la deuxième, de soutien à la réussite académique et sportive, fait la promotion de la conciliation du sport et des études, et la dernière, de recrutement universitaire, encourage la poursuite des études et de la carrière sportive dans une université de la Belle Province.

Ce qu’ils ont dit :

« Cascades est heureuse de continuer à soutenir financièrement et à encourager ces 22 jeunes leaders, surtout en considérant les défis et déceptions qu’ont amenés les derniers mois. Il est important de rester présents pour ces étudiant.e.s-athlètes, des modèles de dépassement de soi qui inspirent la persévérance et la résilience. Nous tenons à rester solidaires. »

– Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades

« Comme pour plusieurs organismes de soutien, la dernière année fut remplie de défis. La FAEQ travaille très fort en poursuivant sa mission d’accompagner les étudiant.e.s-athlètes et de les soutenir financièrement dans leur poursuite de l’excellence académique et sportive. C’est du coup avec beaucoup de gratitude que nous recevons la confiance de Cascades pour une 17e année. Inconnu et incertitude font partie du quotidien des étudiant.e.s-athlètes québécois depuis le 13 mars 2020. Si l’association entre la FAEQ et Cascades a pu apaiser les craintes de certains, nous pouvons ensemble dire : mission accomplie! »

– Claude Chagnon, président de la Fondation de l’athlète d’excellence

Tableau des récipiendaires du Programme de bourses Cascades 2021

Nom Discipline sportive

Âge

Montant

*

Ville Établissement scolaire
Lissa Bissonnette canoë-kayak de vitesse

30

4000 $

S

Eastman Université du Québec en Outaouais
Frédérique Cardinal ski alpin

20

4000 $

S

Magog Ontario Virtual High School
Louis-David Chalifoux ski acrobatique (bosses)

18

4000 $

EX

Québec (Sillery) Cégep Garneau
Angelo Chiara escrime (sabre)

20

4000 $

EX

Montréal (Ville-Marie) Université McGill
Andrée-Anne Côté natation artistique

23

4000 $

EX

Saint-Georges (Beauce) Université Laval
Laurent Dumais ski acrobatique (bosses)

25

4000 $

S

Lévis (Saint-Nicolas) Cégep à distance
Alicia Fabbri patinage artistique (danse)

18

4000 $

EX

Terrebonne Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Marc-André Fortier vélo de montagne

24

2000 $

S

Victoriaville Centre de formation aéronautique de Québec
Jessica Klimkait judo (57 kg)

24

4000 $

S

Montréal (Mercier – Hochelaga-Maisonneuve) Collège Alconquin
Amélie Kretz triathlon

27

2000 $

EX

Sainte-Thérèse Université Concordia
Béatrice Lamarche patinage de vitesse sur longue piste

22

4000 $

EX

Québec (Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge) Université Laval
Catrine Lavallée ski acrobatique (sauts)

25

4000 $

EX

Montréal (Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles) Université de Montréal
Sharl Leclerc softball

15

2000 $

EX

Sainte-Claire École secondaire de Saint-Anselme
Jacob Legault snowboard (style libre)

17

4000 $

EX

Saint-Bruno-de-Montarville École secondaire Augustin-Norbert-Morin
Alexis Lepage triathlon

26

4000 $

EX

Québec (Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge) Université Laval
Marjolaine Parent racquetball

21

4000 $

EX

Saint-Jacques Université de Montréal
Maxime St-Hilaire Tennis

17

4000 $

EX

Lévis (Saint-Jean-Chrysostome) University of Nebraska High School
Élodie Tessier basketball en fauteuil roulant

25

2000 $

EX

Saint-Germain-de-Grantham Université du Texas à Arlington
Édouard Therriault ski acrobatique (style libre)

18

4000 $

S

Lorraine Cégep à distance
Josie Usereau tennis

15

4000 $

EX

Saint-Michel Académie les Estacades
Elliot Vaillancourt ski acrobatique (bosses)

22

4000 $

S

Drummondville Université Laval
Audrey-Anne Veillette hockey

20

4000 $

R

Drummondville Université de Montréal
* EX : excellence académique / S : soutien à la réussite académique et sportive / R : recrutement universitaire

À propos de Cascades
Fondée en 1964, Cascades propose des solutions durables, innovantes et créatrices de valeur en matière d’emballage, d’hygiène et de récupération. L’entreprise compte plus de 11 700 femmes et hommes travaillant dans 85 unités d’exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe. Sa philosophie de gestion, son expérience d’un demi-siècle dans le recyclage, ses efforts soutenus en recherche et développement sont autant de forces qui lui permettent de créer des produits novateurs pour ses clients tout en contribuant au mieux-être des personnes, des communautés et de la planète.

À propos de la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ)
Depuis sa création en 1985, la FAEQ a octroyé pas moins de 18 millions de dollars en bourses, représentant 6000 bourses individuelles à 3000 boursier.ère.s différent.e.s. La FAEQ offre non seulement un soutien financier aux étudiant.e.s-athlètes du Québec, mais également des services d’accompagnement en termes d’orientation scolaire, de conciliation du sport et des études, de stages en entreprise, etc. La FAEQ se démarque par son approche personnalisée, sa rigueur de gestion et son rôle d’influence auprès du milieu du sport et de l’éducation. faeq.com

– 30 –

Pour plus de renseignements :

Annie Pelletier
Directrice des communications et partenariats
faeq.com
514-252-3171, poste 3538
annie.pelletier@faeq.com

Hugo D’Amours
Vice-président, communications et affaires publiques
Cascades Inc.
819-363-5164
hugo_damours@cascades.com

Pour toutes demandes d’entrevues avec les récipiendaires de bourses :

Josée Robitaille
Adjointe administrative, communications
faeq.com
josee.robitaille@faeq.com

Légende de la photo : Élodie Tessier a reçu sa bourse des mains de Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades (photo prise en 2019)

Élodie Tessier / basketball en fauteuil roulant / 8e bourse Cascades et 9e bourse de la FAEQ
25 ans – Saint-Germain-de-Grantham
Excellence académique 2000 $
> Médaillée d’argent avec les Movin Mavs de l’Université du Texas à Arlington dans le cadre du Championnat national de la National Wheelchair Basketball Association (NWBA) en mars 2021.
> Choisie au sein de l’équipe d’étoiles du Championnat national et de celle du volet académique de la division intercollégiale de la NWBA.
> Étudie au baccalauréat en administration des affaires à l’Université du Texas à Arlington et a maintenu une moyenne de 4 sur 4 (100 %) à la session d’automne.
> Élodie prévoit travailler dans son domaine d’études, soit l’administration des affaires, et espère voyager grâce à son emploi. La basketteuse se fixe comme objectifs de remporter la médaille d’or avec l’équipe canadienne aux Jeux paralympiques de Tokyo et à ceux de Paris en 2024.

 

Collecte de rebuts encombrants : les appareils électroniques et réfrigérants exclus de la liste des matières et des objets acceptés

Communiqué de presse
pour diffusion immédiate

 

Collecte de rebuts encombrants : les appareils électroniques et réfrigérants exclus de la liste des matières et des objets acceptés

En raison des composés chimiques nocifs qu’ils contiennent et de leur potentiel de recyclage

 Le 12 avril 2021 – La MRC de Drummond et la Ville de Drummondville profitent de l’arrivée du printemps et de la tenue des premières collectes d’encombrants de l’année dans les différentes municipalités de la région pour rappeler à la population que les appareils électroniques et réfrigérants ne sont plus acceptés lors des collectes d’encombrants. Cette interdiction découle d’abord de la réglementation provinciale en vigueur concernant l’enfouissement, mais elle s’appuie également sur le principe d’écoresponsabilité.

Les appareils électroniques (téléviseurs, systèmes audio, téléphones, ordinateurs, consoles de jeux, etc.) et réfrigérants (réfrigérateurs, congélateurs, thermopompes, climatiseurs, distributeurs d’eau, etc.) renferment des composés chimiques dommageables pour l’environnement. Lorsqu’ils ne sont pas gérés adéquatement, ceux-ci représentent une source de pollution et contribuent de façon notable aux émissions de gaz à effet de serre (GES). On estime qu’un réfrigérateur mal récupéré peut émettre autant de GES qu’une voiture qui parcourrait 17 000 kilomètres. Par ailleurs, ces appareils contiennent souvent des métaux et d’autres composantes qui peuvent être valorisés au moyen du recyclage.

Les solutions

Des solutions existent pour permettre une gestion sécuritaire et écologique de ces appareils. Les citoyens sont invités à consulter l’application Web Gère ta poubelle (geretapoubelle.ca) qui permet de connaître les points de dépôt autorisés et les services offerts dans la région pour s’en départir conformément à la réglementation applicable.

La Ville de Drummondville vient également de lancer un projet pilote de collecte d’articles valorisables sur rendez-vous. Ce service, qui s’adresse uniquement aux résidents de la ville, est disponible sur inscription au drummondville.ca/collectes.

Les municipalités de la MRC de Drummond remercient les citoyens de leur collaboration et de leur contribution à l’amélioration du bilan de la gestion des matières résiduelles dans la région.

-30-

Information :

Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 123
jdufresne@mrcdrummond.qc.ca

Thomas Roux
Conseiller en relations publiques
Ville de Drummondville
819 472-1966
troux@drummondville.ca

Sûreté du Québec – Sécurité routière

Sensibilisation à la vitesse – CSMRC Drummond

Les policiers de la Sûreté du Québec du centre de services MRC Drummond entament la saison du retour du beau temps avec la mise en place d’un projet de sensibilisation aux comportements routiers sécuritaires, dont le respect des limites de vitesse. En consultation avec l’ensemble des municipalités et en ciblant des sites stratégiques qui font fréquemment l’objet de requêtes concernant des enjeux de circulation, un outil pédagogique de sensibilisation aux limites de vitesse sera déployé. L’appareil utilisé, soit une remorque munie d’un cinémomètre et d’un panneau d’affichage de la vitesse, sera positionné sur de axes routiers municipaux afin de sensibiliser les conducteurs à la vitesse à laquelle ils y circulent.

Des municipalités pourront également recourir à l’équipement semblable du ministère des Transports pour les routes provinciales, afin d’optimiser le nombre de sites d’apaisement de la vitesse.

De plus, des opérations de surveillance du respect des limites de vitesse seront effectuées par les policiers afin d’intervenir auprès des contrevenants. Ce projet de sensibilisation a débuté cette semaine dans la municipalité de St-Lucien. La remorque pédagogique de sensibilisation à la vitesse sera ensuite déployée dans la municipalité de St-Eugène.

La Sûreté du Québec rappelle qu’il y a une forte corrélation entre la diminution de la vitesse moyenne sur le réseau routier et la réduction du nombre de victimes de la route. Si chaque conducteur réduisait de 5 km/h sa vitesse moyenne, le nombre de blessures et de décès sur nos routes diminuerait de 15 %.

Aurélie Guindon
Agente d’information
Service des communications et de la prévention
Sûreté du Québec
www.sq.gouv.qc.ca