MTQ – Avis de travaux : 20 mai au 15 octobre 2021 (TR-127A)

Le 20 mai 2021
TR-127A Poursuite des travaux – Entretien
MUNICIPALITÉ : Saint-Edmond-de-Grantham, Saint-Germain-de-Grantham
ROUTE : Route 122
DATES : Jusqu’au vendredi 15 octobre 2021

Du lundi au jeudi

De 7 h 30 à 17 h

ENTRAVE : Fermeture de 1 voie sur 2, sur 300 mètres à la fois, entre le 6e Rang à St-Edmond-de-Grantham et l’autoroute 20 à St-Germain-de-Grantham.

Circulation en alternance à l’aide de signaleurs.

NOTE : Ces travaux pourraient être reportés en raison des conditions climatiques ou de contraintes opérationnelles.
Afin de connaître les entraves en cours, consultez Québec 511, un outil pratique pour planifier adéquatement vos déplacements. Pour la sécurité et la santé des travailleuses et travailleurs, toutes les mesures sanitaires nécessaires sont déployées sur ce chantier.
Consulter le Répertoire des ponts à limitations de poids

Si vous ne désirez plus recevoir les communiqués pour cette municipalité,
svp, aviser par courriel à l’adresse suivante : dmcqcommunication@transports.gouv.qc.ca

– 30 –
INFORMATION :

SOURCE :

Mariepier Tremblay, conseillère en communication, 819 371-6896

Samuel Pesant, étudiant en logistique des transports

Le Défi Ensemble, tout va mieux : 100 000 $ à la communauté qui accumulera le plus de minutes actives!

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

 

Bougeons avec le Défi Ensemble, tout va mieux!

2021-05-21 – Nous sommes fiers d’annoncer que Saint-Germain-de-Grantham participera au Défi Ensemble, tout va mieux de ParticipACTION du 1er au 30 juin, dans le but d’être couronnée la Communauté la plus active au Canada.

Nous savons que la pandémie de COVID-19 a apporté son lot de difficultés et que plusieurs d’entre nous avons dû modifier, annuler des programmes ou les réaliser virtuellement. Maintenant, plus que jamais, nous devons trouver le moyen de rassembler nos amis, notre famille et notre communauté et le Défi Ensemble, tout va mieux peut nous aider à le faire, en toute sécurité!

En plus de permettre aux communautés de se renforcer grâce au sport et à l’activité physique, le Défi Ensemble, tout va mieux décernera 100 000 $ à la communauté qui rassemble le plus grand nombre de participants et d’organisations communautaires et qui accumule le plus de minutes actives pendant la durée du Défi.

Nous encourageons tous les résidents de Saint-Germain-de-Grantham à participer et à soutenir notre programme du Défi Ensemble, tout va mieux :

Tout au long du mois de juin, le Service des loisirs proposera des activités physiques gratuites au Parc Yvon Lambert et accessibles à tous les citoyens. Pour connaître le calendrier des activités, rendez-vous dans la section Loisirs et culture/Activités et calendrier ou sur la page Facebook de celui-ci. Ses activités sont une option afin d’aider la population à bouger et à cumuler des minutes actives.

En plus de cette option, toutes vos activités personnelles peuvent être prises en compte. Promenade avec votre chien, séance de yoga matinale, vélo en famille ou jardinage en solo, n’hésitez pas à ajouter vos minutes d’activité physique sur l’application ParticipACTION, elles seront automatiquement cumulées à celles de votre communauté.

Ensemble, soyons actifs!

-30-

Source :
Service des loisirs
Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham
loisirs@st-germain.info
819 395-2544

Sûreté du Québec – Semaine de la police 2021 : « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Semaine de la police 2021 : « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »

 Montréal, le 10 mai 2021 – Chaque année, la Semaine de la police est l’occasion pour les différents corps de police québécois de tenir des événements afin de souligner des réalités du milieu policier et des communautés qu’ils desservent. Cette année, elle se déroule du 9 au 15 mai sous le thème « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers ».

La violence conjugale est depuis longtemps une question sociale majeure, mais le début de l’année 2021 marqué par 10 féminicides, ainsi que le contexte de la pandémie de la COVID-19, nous rappelle plus que jamais que tout doit être mis en œuvre afin d’enrayer ce fléau.

« Nos policières et nos policiers doivent régulièrement intervenir lors de situations de violence conjugale et familiale. Leurs interventions, en collaboration avec celles d’autres intervenantes et intervenants, ont le pouvoir d’aider ces gens à retrouver un milieu de vie sécuritaire. Le lien de confiance qu’elles et qu’ils établissent auprès des personnes victimes permet à celles-ci de se sentir soutenues. Cela peut avoir un impact positif et considérable pour la suite des choses », souligne la directrice générale par intérim de la Sûreté du Québec, Madame Johanne Beausoleil.

Dans le Mémoire de la Sûreté du Québec dans le cadre des travaux sur la réalité policière, déposé en octobre 2020, l’une des recommandations portait sur la création d’équipes spécialisées et multidisciplinaires dédiées au développement de stratégies d’intervention, au soutien, au conseil et à la formations des patrouilleurs, et ce, afin de les aider à faire face aux problématiques de violence conjugale.

Également en 2020, la Sûreté du Québec a remporté le prix Excellence d’Intersection pour son projet de prévention Géolocalisation et nouvelles technologies : risques élevés pour les victimes de violence conjugale qui comprend divers outils destinés aux services policiers, aux intervenantes en maisons d’hébergement pour femmes et aux victimes de violence conjugale.

Aussi, parmi les outils mis à la disposition des membres policiers, soulignons la Stratégie d’intervention proactive en violence conjugale qui constitue une façon innovante d’intervenir, car elle vient renforcer les procédures existantes d’intervention en validant le niveau de sécurité des personnes ayant été ou étant victimes de violence conjugale. Elle permet de prendre connaissance du contexte dans lequel se trouve la personne victime et d’être plus proactif dans l’intervention en contexte de violence conjugale.

« Je salue la décision du gouvernement du Québec qui a consacré un montant de 71 M$ pour mieux accompagner les victimes de violence conjugale et accroître la surveillance des contrevenants, dont 27 M$ sur cinq ans seront octroyés aux corps policiers et aux services correctionnels. Grâce à une partie de ce budget, la Sûreté du Québec embauchera huit ressources supplémentaires dédiées à lutter encore davantage contre ce fléau de violence conjugale », de conclure Madame Johanne Beausoleil.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le fil Twitter et la page Facebook de la Sûreté du Québec tout au long de la Semaine de la police.

-30-

Information :

Service des communications et de la prévention
Sûreté du Québec
514 598‑4848
www.sq.gouv.qc.ca

 

MTQ : l’opération MARQUAGE des chaussées débute dans la région

 L’Opération Marquage des chaussées débute dans la région

Trois-Rivières, le 7 mai 2021. – Chaque année, de mai à décembre, le ministère des Transports rafraîchit les lignes de démarcation sur les routes sous sa responsabilité.

Pour bien exécuter le travail, un convoi se déplace à une vitesse variant entre 10 et 20 km/h. Lorsque l’on rencontre un pareil convoi, il est essentiel de respecter la signalisation. Il faut également s’assurer de ne pas circuler sur les lignes fraîchement peintes, de manière à préserver la qualité du marquage durant la période de séchage (celle-ci peut prendre jusqu’à 90 minutes).

Par ailleurs, circuler sur les lignes fraîchement peintes peut entraîner des éclaboussures. Or, celles-ci s’avèrent très difficiles, parfois même impossibles, à enlever sur la carrosserie des automobiles.

Prenez note que le ministère des Transports, décline toute responsabilité pour les dommages causés à un véhicule, si les travaux sont effectués selon les normes établies.

Le Ministère invite les usagers à la patience et à la vigilance afin de permettre aux employés de réaliser un travail de qualité, et ce, en toute sécurité. Par ailleurs, pendant toute la durée des travaux, les consignes et directives de santé publique seront rigoureusement respectées et des mesures d’hygiène, de santé et de sécurité seront mises en place.

Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511.

Le Ministère remercie les usagers de la route pour leur collaboration.

− 30 – 

INFORMATION :

SOURCE :

Roxanne Pellerin, conseillère en communication, 819 698-8392

Mariepier Tremblay, conseillère en communication

 

 

Sûreté du Québec – Usagers vulnérables : soyez vigilant!


COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Usagers vulnérables: soyez vigilant!

 4 mai 2021 – Les policiers de la Sûreté du Québec désirent sensibiliser la population à la vulnérabilité de ces usagers et les convaincre de faire preuve de vigilance et de courtoisie.

Il est important de préciser que tous les usagers sont responsables de leur sécurité et celle des autres et que  chaque utilisateur du réseau routier possède une responsabilité qui est partagée. Les automobilistes et les usagers vulnérables doivent donc adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaire.

Les automobilistes doivent respecter les piétons, les cyclistes ainsi que les motocyclistes qui sont particulièrement vulnérables sur les routes.

L’objectif est d’amener les usagers à adopter des comportements responsables.

Pour les automobilistes :

  • Respecter les limites de vitesse
  • Immobiliser le véhicule avant la ligne d’arrêt
  • Céder le passage aux piétons
  • Bien vérifier l’angle mort avant d’effectuer une manœuvre
  • Allumer ses phares pour être visible en tout temps

 

Pour les piétons :

  • Toujours circuler sur les trottoirs ;
  • S’il n’y a pas de trottoir, circuler sur l’accotement ou le bord de la chaussée, dans le sens contraire à la circulation
  • Utiliser les endroits prévus pour traverser une route
  • Établir un contact visuel avec les automobilistes avant de traverser

 

Pour les cyclistes :

  • Respecter la signalisation et les priorités de passage;
  • Être prévisible, signaler ses intentions;
  • La sécurité à vélo commence par le respect du Code de la sécurité routière et par l’adoption de comportements préventifs;
  • Porter un casque;
  • Les cyclistes doivent accorder la priorité de passage à tout véhicule circulant sur la voie dans laquelle ils veulent s’engager.

 

Rappelons que les piétons figurent parmi les usagers de la route les plus vulnérables. Ces conseils sont faciles à mettre en place et ces petits gestes simples peuvent sauver des vies !

-30-

Service des communications et de la prévention
Sûreté du Québec
 www.sq.gouv.qc.ca

Depuis 2017, un locataire rare a élu domicile dans la cheminée de la bibliothèque Le Signet!

Le Martinet ramoneur :  un oiseau rare à St-Germain!

Devant l’importance de préserver les espèces d’oiseaux en péril, QuébecOiseaux, avec l’appui d’Environnement et Changement climatique Canada et la Fédération canadienne de la Faune, a entrepris une campagne de sensibilisation auprès des propriétaires de terres privées chez qui des espèces en péril ont été signalées.

L’oiseau rare qui se trouve à St-Germain est le Martinet ramoneur. Cet oiseau a subi une baisse de ses effectifs de 88% entre 1970 et 2017. Le Martinet ramoneur est une espèce en péril au Québec et au Canada. Sa population diminue notamment en raison du déclin des sites de nidification propices à l’espèce, autant dans les milieux urbanisés (cheminées) que dans son habitat naturel (gros chicots). La Municipalité de St-Germain est l’un des rares propriétaires au Québec chez qui l’oiseau a été recensé.

Pour en apprendre davantage sur le Martinet ramoneur, consultez la page web de QuébecOiseaux et visionnez deux reportages de l’émission La Semaine Verte portant sur l’espèce :

Dépliant explicatif – Martinet ramoneur

Regroupement QuébecOiseaux
4545, avenue Pierre-de Coubertin
Montréal (Québec), H1V 0B2
Téléphone : 514 252-3190, poste 3932
Sans frais : 1 888 647-3289, poste 3932
Site internet: quebecoiseaux.org

Une somme de 50 M$ pour donner accès à Internet haute vitesse à près de 7 000 foyers du Centre-du-Québec d’ici septembre 2022

Communiqué de presse
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Opération haute vitesse

Une somme de 50 M$ pour donner accès à Internet haute vitesse
à près de 7 000 foyers du Centre-du-Québec d’ici septembre 2022

Québec, le 7 mai 2021. – Grâce à un investissement total de 50,1 millions de dollars réalisé par l’entremise de l’Opération haute vitesse Canada-Québec, 6 930 foyers de la région du Centre-du-Québec auront accès aux services Internet haute vitesse de Sogetel et Cogeco d’ici septembre 2022.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et de la région de la Chaudière-Appalaches et député de Johnson, M. André Lamontagne, le secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et député fédéral de Louis-Hébert, M. Joël Lightbound, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet Internet haute vitesse), M. Gilles Bélanger, le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement du Québec, M. Eric Lefebvre, le leader parlementaire adjoint du gouvernement et député de Drummond–Bois-Francs, M. Sébastien Schneeberger, le député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation), M. Donald Martel, le vice-président du développement d’entreprise de Sogetel, M. Richard Biron, ainsi que la directrice générale pour le Québec et vice-présidente de la programmation et des relations avec les communautés chez Cogeco, Mme Johanne Hinse, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Pour déployer les services Internet haute vitesse au Centre-du-Québec, Sogetel recevra une somme de 24,2 millions de dollars, en vue de couvrir 4 330 foyers. La valeur totale du projet est de 33 millions de dollars. De son côté, Cogeco obtiendra un financement de 14,4 millions de dollars afin de couvrir 2 600 ménages, pour un projet d’une valeur totale de 17,1 millions de dollars. Les investissements annoncés accéléreront le déploiement d’infrastructures fiables et performantes dans les municipalités visées, dont la liste est présentée en annexe. Au cours des prochaines semaines, Sogetel et Cogeco procéderont à l’inventaire des territoires visés pour s’assurer qu’aucun foyer ne sera laissé sans service.

Les services Internet haute vitesse sont à présent considérés comme essentiels dans une société moderne comme celle du Québec. L’accès à des services Internet performants, fiables et abordables est au cœur du développement économique et social des communautés. Les projets financés par l’Opération haute vitesse Canada-Québec sont un élément clé du virage numérique du Québec et favoriseront l’accès à la télémédecine, l’éducation à distance, le divertissement, la vente en ligne et le télétravail.

Citations :

« Notre gouvernement s’est engagé à brancher tous les foyers du Québec aux services Internet haute vitesse d’ici septembre 2022, et nous sommes heureux d’annoncer la concrétisation de notre engagement au Centre-du-Québec. Tous les Centricois et les Centricoises pourront bénéficier au quotidien des avantages de ce virage numérique. Le développement de notre région passe nécessairement par un accès à Internet haute vitesse. Les bâtiments agricoles pourront aussi bénéficier de ces infrastructures, ce qui est une excellente nouvelle pour nos producteurs et productrices. »

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et de la région de la Chaudière-Appalaches et député de Johnson

 « La pandémie de la COVID-19 a démontré qu’il n’a jamais été aussi important de connecter toutes les Québécoises et tous les Québécois à Internet haute vitesse. C’est pourquoi notre gouvernement investit pour connecter les foyers et les entreprises du Centre-du-Québec d’ici septembre 2022. Avec cette annonce historique, et grâce à notre bonne collaboration avec le gouvernement du Québec, nous augmentons le potentiel de croissance économique et contribuons à améliorer la qualité de vie des Québécoises et des Québécois qui vivent en région. »

Joël Lightbound, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et député fédéral de Louis-Hébert

 « C’est avec grand plaisir que je me joins à mes collègues pour participer à cette importante annonce pour le Centre-du-Québec. Grâce à l’entente de partenariat avec Sogetel et Cogeco, il sera possible de déployer des infrastructures qui garantiront l’accès à des services Internet haute vitesse performants. Nous investissons massivement afin de permettre au Québec d’être le chef de file en matière de connectivité. »

 Gilles Bélanger, adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet Internet haute vitesse)

 « Quelle magnifique annonce pour les MRC d’Arthabaska et de L’Érable, ainsi que pour tout le Centre-du-Québec! La connexion de l’ensemble de la région à un service Internet haute vitesse performant, fiable et abordable est un projet qui me tient à cœur depuis plusieurs années. La présente crise sanitaire a démontré de façon claire et précise que cet accès constitue un élément déterminant. Il s’agit d’un ambitieux projet, mais pour ce faire, tout le monde à un rôle à jouer Je tiens d’ailleurs à remercier mon collègue Gilles Bélanger, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet Internet haute vitesse, ainsi que l’ensemble des partenaires qui permettent de concrétiser ce vaste chantier bénéfique pour l’ensemble de la population. »

 Eric Lefebvre, député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement

 « C’est un grand moment pour notre région. Les habitudes de vie et l’offre numérique ont grandement évolué au cours des dernières années. L’accès à Internet pour le télétravail, les formations à distance et le divertissement est devenu un service essentiel aujourd’hui. Notre gouvernement a tenu sa parole et concrétise son engagement à améliorer la vie de ses citoyens. Dorénavant, nos familles, nos travailleurs autonomes, nos organismes et nos entreprises seront dotés d’infrastructures de télécommunications performantes. »

 Sébastien Schneeberger, leader parlementaire adjoint du gouvernement et député de Drummond–Bois-Francs

 « Dans une région rurale comme la nôtre, il est crucial que les services Internet soient accessibles à tous. C’est pourquoi nous avons voulu nous donner l’assurance de n’oublier personne. En outre, comme le service sera déployé à toutes les résidences, les bâtiments agricoles pourront aussi en bénéficier. Les fournisseurs de service Internet retenus sont clairement mis à contribution et ont l’obligation de couvrir tous les foyers situés sur le territoire visé par leur projet, et ce, d’ici septembre 2022. Mes concitoyens auront ainsi pleinement accès à un service aujourd’hui jugé essentiel. »

Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation)

 « Le groupe Sogetel est implanté dans les MRC d’Arthabaska, de L’Érable et de Nicolet-Yamaska depuis de nombreuses années. L’annonce d’aujourd’hui est l’aboutissement d’une bonne collaboration entre Sogetel et ces MRC pour que tous les résidents puissent avoir accès à Internet haute vitesse. Nous sommes heureux de contribuer au développement économique régional en offrant à la population un service essentiel, surtout en cette période de pandémie. »

Richard Biron, vice-président du développement d’entreprise de Sogetel

 « Depuis sa création, Cogeco a toujours eu à cœur de servir ses communautés et de contribuer à leur vitalité économique et sociale. Nous sommes ravis et privilégiés de participer à ce projet d’envergure majeure pour nos citoyens en région. Nos équipes sont d’ailleurs déjà mobilisées pour le déploiement. Nous sommes déterminés à accélérer l’expansion de notre réseau robuste, dans les délais prévus, afin de contribuer à l’objectif de cette opération, soit de connecter 100 % du territoire québécois d’ici septembre 2022. »

Johanne Hinse, directrice générale pour le Québec et vice-présidente de la programmation et des relations avec les communautés chez Cogeco

 

Faits saillants :

  • L’Opération haute vitesse assure le branchement de 148 000 foyers, notamment par des ententes sans précédent avec six des plus grandes compagnies de télécommunications. Cela est rendu possible grâce à un investissement, à parts égales, de 826,3 millions de dollars des gouvernements du Canada et du Québec.

 

  • Le gouvernement du Canada a alloué des milliards de dollars à l’infrastructure Internet des régions rurales et éloignées, ce qui comprend une somme de 2,75 milliards de dollars au titre du Fonds pour la large bande universelle, dont 1 milliard de dollars qui proviennent du Budget 2021.

– 30 –

Sources :
Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes
et de l’Égalité des genres
et du Développement économique rural
613 295-8123
marie-pier.baril@cfc-swc.gc.ca
Information :
Antoine Tousignant
Responsable des relations médias
Ministère du Conseil exécutif
Cell. : 418 999-3029
Alexandra Roy
Attachée politique
Cabinet du premier ministre du Québec
Cell. : 819 212-0459

Lyne Vallières
Coordonnatrice des communications
Sogetel
819 293-1262
lyne.vallieres@sogetel.com

Anastasia Unterner
Directrice des communications
et des relations publiques
Cogeco Connexion
514 241-7262
anastasia.unterner@cogeco.com

 

 

Annexe : Opération haute vitesse Canada-Québec – liste des municipalités visées par les projets de Sogetel et de Cogeco

 Projets de Sogetel 

MRC d’Arthabaska : Chesterville
Daveluyville
Ham-Nord
Kingsey Falls
Maddington Falls
Notre-Dame-de-Ham
Saint-Albert
Saint-Christophe-d’Arthabaska
Sainte-Clotilde-de-Horton
Sainte-Élizabeth-de-Warwick
Sainte-Hélène-de-Chester
Sainte-Séraphine
Saint-Louis-de-Blandford
Saint-Norbert-d’Arthabaska
Saint-Rémi-de-Tingwick
Saint-Rosaire
Saint-Samuel
Saints-Martyrs-Canadiens
Saint-Valère
Tingwick
Victoriaville
Warwick
MRC de L’Érable : Inverness
Laurierville
Lyster
Notre-Dame-de-Lourdes
Plessisville
Princeville
Sainte-Sophie-d’Halifax
Saint-Ferdinand
Saint-Pierre-Baptiste
Villeroy
MRC
de Nicolet-Yamaska :
Baie-du-Febvre
Nicolet
Pierreville
Saint-Célestin
Sainte-Eulalie
Saint-Elphège
Sainte-Monique
Sainte-Perpétue
Saint-François-du-Lac
Saint-Léonard-d’Aston
Saint-Wenceslas
Saint-Zéphirin-de-Courval

 Projets de Cogeco 

MRC d’Arthabaska : Kingsey Falls
 

MRC de Drummond :

Drummondville
L’Avenir
Notre-Dame-du-Bon-Conseil
Saint-Bonaventure
Saint-Cyrille-de-Wendover
Sainte-Brigitte-des-Saults
Saint-Edmond-de-Grantham
Saint-Félix-de-Kingsey
Saint-Germain-de-Grantham
Saint-Lucien
Saint-Majorique-de-Grantham
Saint-Pie-de-Guire

 

MRC de Drummond – Gestion des matières résiduelles dans Drummond : l’effet COVID-19 se fait sentir

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate


Gestion des matières résiduelles dans Drummond : l’effet COVID-19 se fait sentir

La quantité de déchets est en hausse pour la première fois en cinq ans

Le 10 mai 2021 – Conséquence prévisible de la pandémie de COVID-19, la quantité de déchets a connu une augmentation au cours de l’année 2020. C’est l’un des faits saillants du bilan statistique de la gestion des matières résiduelles produit par la MRC de Drummond.

Concrètement, les déchets provenant du secteur résidentiel en 2020 se sont élevés à 25 908 tonnes, comparativement à 24 373 en 2019, soit une hausse de 6,3 %. Cet accroissement marque un revirement par rapport à la baisse continue observée depuis l’année 2015 à ce chapitre.

« Notre quotidien est bouleversé depuis le début de la pandémie. Les changements dans nos habitudes en raison du télétravail et des périodes de confinement, l’utilisation récurrente de matériel jetable ainsi que la fermeture temporaire de l’écocentre au printemps 2020 sont autant de facteurs qui ont pu contribuer à ce bilan atypique », estime la préfète de la MRC et mairesse de Wickham, Carole Côté.

La valorisation des matières organiques toujours en croissance

Même si la population a généré plus de déchets, elle a aussi valorisé davantage les résidus de table et les résidus verts. Les matières collectées au moyen du bac brun ont atteint 12 241 tonnes, soit 5,7 % de plus qu’en 2019.

La récupération des matières recyclables s’est pour sa part maintenue, les gens continuant d’utiliser leur bac vert malgré les problèmes majeurs vécus dans certains centres de tri ailleurs dans la province qui ont fait la manchette à maintes occasions.

En ajoutant les matières et les objets recueillis à l’écocentre et lors de collectes spéciales organisées par les municipalités, la quantité totale de matières valorisées l’an dernier s’est chiffrée à 26 883 tonnes, en hausse de 2,8 % par rapport à 2019.

Compte tenu de toutes ces variations, le taux de valorisation des matières a reculé d’un point pour s’établir à 51 % en 2020. Cela signifie que la population de la MRC a continué, malgré le contexte, à valoriser davantage de matières qu’elle n’en a envoyées à l’enfouissement.

La préfète de la MRC se montre optimiste pour l’avenir. « Il y a lieu de croire que l’augmentation de la quantité de déchets est conjoncturelle. Le retour à une situation plus normale d’ici quelques mois devrait nous permettre de faire redescendre la courbe », croit madame Côté, empruntant un vocabulaire utilisé fréquemment depuis le début de la pandémie.

En terminant, la MRC rappelle qu’en collaboration avec la Ville de Drummondville et ses 17 autres municipalités locales, elle rend accessible l’application Web Gère ta poubelle (geretapoubelle.ca) pour aider les citoyens à se départir de la meilleure façon possible de leurs matières résiduelles.

-30-

Source :
Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
jdufresne@mrcdrummond.qc.ca
819 477-2230, poste 123

Retour du Projet-pilote de COLLECTE PORTE-À-PORTE en 2021!

Saviez-vous que les matières déposées en bordure de rue lors de la collecte des encombrants sont acheminées directement au site d’enfouissement? Les matières valorisables méritent un meilleur sort! C’est pourquoi ce projet a été mis sur pied par la municipalité.

Matières ADMISSIBLES

 

CALENDRIER DE COLLECTE 2021

  • CARTON MATELAS BOIS 
    19 mai
    5 juillet
    8 septembre
  • TIC
    28 mai
    7 juillet
    17 septembre

 

POUR BÉNÉFICIER DE LA COLLECTE, C’EST FACILE!
Vous devez :

  • Réserver votre place à l’avance : reception@st-germain.info ou 819 395-5496
  • Fournir les informations suivantes :
    Nom│Adresse│Téléphone│Courriel│Type de matière │Quantité
  • Conserver les matières à l’abri des intempéries jusqu’au jour de la collecte et les déposer en bordure de rue et/ou à un endroit visible et facilement accessible aux employés municipaux.

 

La participation à ce projet-pilote est GRATUITE!

Vous ne savez pas où disposer d’un objet?
Consultez l’application geretapoubelle.ca

!