AVIS PUBLIC: Interdiction d’utilisation extérieure de l’eau potable

19 juin 2020 – Assouplissement pour l’utilisation extérieure de l’eau potable 
La Ville de Drummondville permet désormais l’arrosage extérieur au moyen d’un récipient manuel, comme un arrosoir. Il demeure toutefois interdit d’utiliser un boyau d’arrosage, ou d’utiliser l’eau potable à l’extérieur à d’autres fins que l’exception prévue à la réglementation. Rappelons qu’il est ainsi possible de se procurer un permis auprès du Service de l’urbanisme pour un ensemencement ou la pose de gazon en rouleaux (tourbe) sur sa propriété, selon différentes modalités.

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

 

INTERDICTION D’UTILISATION EXTÉRIEURE DE L’EAU POTABLE
Décrétée sur tout le territoire de la ville de Drummondville ainsi que pour les municipalités desservies par le réseau drummondvillois

17 juin 2020 – La Municipalité de Saint-Germain informe sa population qu’un avis émis par la Ville de Drummondville relatif à l’interdiction d’utilisation extérieure de l’eau potable a été décrété sur le territoire de la Ville ainsi que celui de toutes les municipalités desservies par le réseau de distribution d’eau potable drummondvillois. Cette mesure extraordinaire fait notamment référence à l’arrosage extérieur, au lavage des véhicules et au remplissage des piscines.

La Ville de Drummondville précise agir de manière préventive dans la gestion de l’eau potable, à l’instar de plusieurs autres villes québécoises, particulièrement face à la forte consommation d’eau enregistrée à l’usine de traitement de l’eau potable et aux prévisions de températures chaudes prévues pour les prochains jours.

Rappel réglementaire
Comme le stipule la réglementation municipale, lorsqu’une pénurie d’eau a lieu ou est appréhendée ou que le système d’approvisionnement en eau devient insuffisant, la personne ressource à la municipalité peut interdire l’utilisation de l’eau potable provenant de l’aqueduc. Ainsi, l’interdiction en vigueur impose que nul ne peut utiliser l’eau potable à l’extérieur, de quelque manière que ce soit, sauf lorsqu’un occupant détient un permis d’arrosage émis par la municipalité pour un ensemencement ou la pose de tourbe ainsi que la plantation de haie sur sa propriété.

La Municipalité se doit de préciser que toute infraction au règlement sur l’utilisation de l’eau potable rend le contrevenant passible d’une amende d’un minimum de 100 $, plus les frais, et d’un maximum de 500 $, plus les frais. Si l’infraction est continue, l’amende est portée au double.

Les employés municipaux seront présents sur le terrain afin de sensibiliser la population et de faire respecter la réglementation en vigueur. La Municipalité de Saint-Germain invite la population à la collaboration pour respecter cette directive.

-30-

Source :
Direction de la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham
819 395-5496
reception@st-germain.info