MRC de Drummond : Opération de végétalisation de rives pour préserver deux îlots du Parc régional de la Forêt Drummond

Opération de végétalisation de rives pour préserver deux îlots du Parc régional de la Forêt Drummond

La MRC de Drummond a procédé à la fin septembre à des travaux de végétalisation sur deux îlots de la rivière Saint-François situés dans le Parc régional de la Forêt Drummond, à proximité de la boucle des Érables argentés. Cette opération, menée en étroite collaboration avec le programme GARAF (Groupe d’aide pour la recherche et l’aménagement de la faune) de l’école Jean-Raimbault, s’est traduite par la plantation de 1200 arbres et arbustes de diverses essences adaptées à ce type de milieu, soit des chênes des marais, des érables argentés, des saules noirs, des saules de l’intérieur et des cornouillers.

Au total, 55 élèves du programme GARAF ont été mobilisés. Les élèves ont appris les notions scientifiques et techniques en classe pour les appliquer sur trois jours de travail terrain. La gestion terrain a nécessité le soutien de Frantz Morelle, responsable des aménagements du programme GARAF.

« Ces deux petites îles connaissent un problème d’érosion causée notamment par la crue des eaux printanière. La plantation de tous ces nouveaux végétaux contribuera à ralentir le phénomène et, ultimement, à maintenir des conditions propices pour la présence d’une faune diversifiée sur le territoire du parc régional. Sans compter les effets positifs sur la beauté de ces îlots qui agrémentent le paysage du secteur. Bref, d’une seule pierre, plusieurs coups! », mentionne le coordonnateur du parc, Jean-Martin Lavoie.

« La confiance témoignée par la MRC fut un moteur important pour la motivation des jeunes en apprentissage et des enseignants. C’était pour les élèves du GARAF une occasion à saisir. Ce projet était une opportunité d’utiliser leurs apprentissages et leurs compétences acquises en classe pour contrer un problème d’érosion des berges », indique l’enseignante Frédérique Jamison du GARAF.

Évalué à 9000 $, le projet a été financé par un programme de reboisement créé en vertu de l’entente conclue entre la MRC et Gesterra pour la gestion des matières résiduelles. Doté d’une enveloppe totale de 50 000 $, ce programme vise à compenser les émissions de CO2 découlant du transport des matières résiduelles provenant des municipalités de la MRC de Drummond vers les installations de Gesterra.

—–

Légende des photos
Au-delà de 50 élèves du GARAF et leurs accompagnateurs ont mis l’épaule à la roue pour planter 1200 arbres et arbustes sur les deux îlots visés dans le Parc régional de la Forêt Drummond.