SÉCURITÉ des écoliers – rue Saint-Édouard

La présence de camions sur la rue Saint-Édouard, due aux travaux d’agrandissement de l’école Jésus-Adolescent, n’est pas sécuritaire pour des enfants empruntant cette rue pour se rendre à leur école.

Afin d’éviter tout risque d’accident, il est fortement suggéré aux élèves de passer par les rues suivantes afin de se rendre à l’école :

  • Saint-Ferdinand
  • Sainte-Thérèse

Pour information concernant la possibilité d’avoir un service de transport temporaire, veuillez vous adresser à la Commission scolaire des Chênes, au Transport scolaire.

Merci de votre collaboration!

SAQ : Circuler en FAUTEUIL ROULANT MOTORISÉ, en TRIPORTEUR ou en QUADRIPORTEUR : ce que dit la loi

Pour circuler en fauteuil roulant motorisé, en triporteur ou en quadriporteur en toute sécurité, il faut respecter certaines règles et les dispositions du projet pilote relatif aux aides à la mobilité motorisées.

PROJET PILOTE RELATIF AUX AIDES À LA MOBILITÉ MOTORISÉES
Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports a mis en place un nouveau projet pilote relatif aux aides à la mobilité motorisées (AMM) le 1er juin 2015. Le projet pilote s’échelonnera sur 3 ans.

QU’EST-CE QU’UNE AIDE À LA MOBILITÉ MOTORISÉE (AMM)?
Il s’agit d’un fauteuil roulant motorisé, d’un triporteur ou d’un quadriporteur conçu pour transporter une personne.

Un fauteuil roulant motorisé est un fauteuil roulant muni d’un moteur électrique. Les déplacements sont commandés à l’aide d’une manette de contrôle disposée sur un des bras de l’appareil. Il est utilisé par les personnes qui n’ont plus l’usage de leurs jambes.

Un triporteur est propulsé par un moteur électrique et muni de 3 roues de petit diamètre (au moins 20 cm), d’un plancher plat, d’un fauteuil et d’un guidon pour diriger l’appareil.

Un quadriporteur est propulsé par un moteur électrique et muni de 4 roues de petit diamètre (au moins 20 cm), d’un plancher plat, d’un fauteuil et d’un guidon pour diriger l’appareil.

 

Dès que l’utilisateur d’une AMM circule sur la chaussée ou l’accotement, il doit circuler dans le sens de la circulation.

OÙ LA CIRCULATION DES AMM EST-ELLE PERMISE?
– Sur les trottoirs et les voies cyclables
– À l’extrême droite de la chaussée ou sur l’accotement des routes où :
• il y a une seule voie de circulation par direction
• la limite de vitesse est de 50 km/h ou moins
– Sur l’accotement d’une rue où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h :
• l’accotement doit être sécuritaire et avoir une largeur d’au moins un mètre

OÙ LA CIRCULATION DES AMM EST-ELLE INTERDITE?
– Sur les routes à accès limité, entre autres sur les autoroutes et les voies d’accès
– Sur la chaussée des routes où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h
– Sur la chaussée des routes où il y a plus d’une voie de circulation par direction

COMPORTEMENT DE L’UTILISATEUR
L’utilisateur d’une aide à la mobilité motorisée doit :
– se conformer à toute signalisation routière;
– circuler en file, lorsque plusieurs utilisateurs d’aide à la mobilité motorisée (AMM) circulent en groupe de deux ou plus sur la chaussée;
– allumer le phare et le feu, si son appareil en est muni, pour circuler la nuit ou lorsque les conditions atmosphériques le nécessitent;
– peut transporter un enfant en bas de cinq ans. Il doit alors utiliser un système de retenue pour assurer la sécurité de l’enfant.

L’utilisateur d’une aide à la mobilité motorisée ne doit pas :
– tirer de remorque ou tout autre objet;
– porter un baladeur ou des écouteurs sur ou dans les oreilles;
– tolérer qu’une personne s’agrippe ou soit tirée ou poussée par l’AMM qu’il conduit;
– pendant qu’il se déplace sur la chaussée :
• faire usage d’un appareil tenu en main muni d’une fonction téléphonique (téléphone cellulaire);
• consommer des boissons alcoolisées.

Les objets qui sont transportés doivent être bien fixés afin de ne pas nuire à la conduite ou à la visibilité. Si un équipement ou un objet bloque un réflecteur, un phare ou un feu, il doit également être muni de ce signal d’avertissement conforme.

ÉQUIPEMENTS OBLIGATOIRES DES AMM
– Réflecteurs sur les 4 côtés de l’appareil (blancs en avant, rouges en arrière)
– Fanion orange triangulaire lorsqu’elles circulent sur un chemin où la vitesse permise est de 70 km/h ou plus
– Phare blanc à l’avant et feu rouge à l’arrière visibles à une distance d’au moins 150 m, pour les triporteurs et les quadriporteurs, lorsqu’ils circulent la nuit.

Consultez le site du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports pour connaître l’ensemble des équipements obligatoires et recommandés.

SANCTIONS
L’utilisateur d’une AMM qui ne respecte pas les exigences et dispositions définies dans le projet pilote risque une amende.

CAFÉ DISCUSSION avec la Sûreté du Québec

MERCREDI – 16 MAI 2018 – 10 h à 13 h

Salle du conseil – 233, chemin Yamaska

Tous les citoyens de la municipalité sont invités à un café discussion sur les enjeux de sécurité publique du territoire, tel que :
– problèmes sur le réseau routier
– comportements dans les lieux publics
– criminalité.

Les intervenants suivants seront présents :
– Sûreté du Québec
– Municipalité de Saint-Germain
– Maison des Jeunes La Barak

Venez rencontrer les intervenants pour discuter des enjeux de sécurité de votre municipalité!

 

MTQ : l’opération MARQUAGE des chaussées débute dans la région

Trois-Rivières, le 4 mai 2018 – Chaque année, de mai à décembre, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports rafraîchit les lignes de démarcation sur les routes sous sa responsabilité.

Pour bien exécuter le travail, un convoi se déplace à une vitesse variant entre 10 et 20 km/h. Lorsque l’on rencontre un pareil convoi, il est essentiel de respecter la signalisation. Il faut également s’assurer de ne pas circuler sur les lignes fraîchement peintes, de manière à préserver la qualité du marquage durant la période de séchage (celle-ci peut prendre jusqu’à 90 minutes).

Par ailleurs, circuler sur les lignes fraîchement peintes peut entraîner des éclaboussures. Or, celles-ci s’avèrent très difficiles, parfois même impossibles, à enlever sur la carrosserie des automobiles.

Prenez note que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports décline toute responsabilité pour les dommages causés à un véhicule, si les travaux sont effectués selon les normes établies.

Le Ministère invite les usagers à la patience et à la vigilance afin de permettre aux employés de réaliser un travail de qualité, et ce, en toute sécurité.

Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.
– 30 –
INFORMATION :
SOURCE : Jean Lamarche, conseiller en communication, 819 371-6896
Mariepier Tremblay, technicienne en information

Sûreté du Québec : SONDAGE 2018 – Amateurs de MOTONEIGE, de QUAD ou de SPORTS NAUTIQUES

Du 29 mars au 9 mai 2018, la Sûreté du Québec sonde les usagers des sentiers récréotouristiques et des plans d’eau du Québec dans un sondage en ligne d’une dizaine de minutes.

Le but est de mesurer le sentiment de sécurité des amateurs de motoneige, de quad et de sports nautiques, de vérifier les impacts des actions déjà posées pour assurer leur sécurité et d’optimiser nos futures démarches.

Les participants au sondage courent la chance de gagner un casque de motoneige ou de quad offert gracieusement par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et la Fédération québécoise des clubs quads.

Plus le taux de réponse est élevé, plus les résultats seront précis. Ceci nous permettra de mieux encadrer la pratique d’activités récréotouristiques sur les sentiers et les plans d’eau et donc de mieux protéger les usagers.

Pour accéder au sondage, cliquez ici.

Participez en grand nombre!

Sûreté du Québec