NOUVEAU : Projet-pilote de COLLECTE PORTE-À-PORTE 2019

Afin de réduire la quantité de matières récupérables acheminées au site d’enfouissement, la Municipalité met en place un projet-pilote de COLLECTE PORTE-À-PORTE en 2019.

Cette nouvelle collecte permettra aux gens de se départir de façon responsable de certaines matières, qui seront acheminées à l’écocentre pour être récupérées au lieu d’être transportées au site d’enfouissement par l’entremise de la collecte des encombrants.

La Municipalité compte sur la participation active de ses résidents pour la réussite de ce projet-pilote!

Période de collecte porte-à-porte
Mai à septembre 2019.
Le nombre de collectes sera planifié selon les besoins des citoyens.

Matières visées
Carton
Matelas
Meuble en bois : bureau, commode, planche, chaise
TIC : télévision, imprimante, ordinateur, etc.

Pour participer dès maintenant
Les citoyens doivent communiquer avec le bureau municipal (téléphone ou courriel) et fournir les informations suivantes :
– Prénom et nom
– Adresse
– Téléphone
– Courriel
– Type de matière
– Quantité

Dès que les journées de collecte seront établies, le citoyen sera contacté par un employé municipal.

Les matières devront être conservées à l’intérieur jusqu’au moment de la collecte.

Le jour de la collecte, les matières devront être visibles et accessibles aux employés municipaux.

La participation à ce projet-pilote est GRATUITE!

MRC de Drummond – Le projet FIBRE OPTIQUE change de forme

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

MRC de Drummond : le projet de fibre optique change de forme, mais les services haute vitesse en milieu rural demeurent une priorité

Le 13 mars 2019 – En raison d’un manque d’appui de la part des gouvernements et de la volonté de ceux-ci de favoriser les entreprises de télécommunication établies, la MRC de Drummond annonce l’abandon de son projet de réseau de fibre optique en milieu rural.

« Après deux ans d’efforts, mais face à un contexte ayant changé du tout au tout, c’est à regret que le conseil de la MRC a dû se résigner à prendre cette décision », a indiqué le directeur général de la MRC, Guy Drouin. « Non seulement notre projet n’a reçu aucune aide financière à ce jour, mais les gouvernements, tant fédéral que provincial, privilégient maintenant un soutien direct aux entreprises de télécommunication, désavantageant ainsi des initiatives comme la nôtre », a-t-il ajouté.

Évalué à 31,2 M$, le projet prévoyait le déploiement, par la MRC, d’un réseau de fibre optique dont elle aurait été propriétaire ainsi que la négociation d’un partenariat avec une ou des entreprises pour la fourniture de services de haute capacité, qu’il s’agisse d’Internet, de téléphonie ou de télévision. Une première entente à cet effet avait été conclue l’automne dernier entre la MRC et la coopérative de télécommunication Cooptel.

Une solution à l’horizon
Les conditions n’étant plus propices pour qu’elle réalise elle-même le projet, la MRC se veut proactive pour trouver une solution et ainsi éviter que les citoyens concernés ne soient laissés pour compte.

Des pourparlers tenus au cours des derniers jours avec Cooptel permettent de croire que la majorité des municipalités de la MRC situées au sud de la rivière Saint-François pourraient bénéficier de services haute vitesse dans un horizon relativement rapproché. De plus, Cooptel a manifesté une ouverture à offrir des services ailleurs, y compris dans la portion de la MRC située au nord de la rivière.

Les municipalités non desservies seront informées des développements à mesure que les discussions progresseront afin qu’elles puissent bénéficier le plus rapidement possible de cette technologie de pointe. « Le déploiement de la fibre optique et l’accès à celle-ci à des coûts raisonnables sont essentiels pour maintenir la vitalité de nos milieux ruraux, d’où la détermination de la MRC à faire valoir l’intérêt de la population vivant dans ces secteurs », a tenu à préciser M. Drouin.

Il est à noter que 15 municipalités avaient adhéré au projet de fibre optique développé par la MRC, soit Durham-Sud, L’Avenir, Lefebvre, Notre-Dame-du-Bon-Conseil Paroisse, Notre-Dame-du-Bon-Conseil Village, Saint-Bonaventure, Saint-Cyrille-de-Wendover, Sainte-Brigitte-des-Saults, Saint-Edmond-de-Grantham, Saint-Eugène, Saint-Félix-de-Kingsey, Saint-Germain-de-Grantham, Saint-Lucien, Saint-Majorique-de-Grantham et Saint-Pie-de-Guire.

-30-

Information : Guy Drouin
Directeur général
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 104

Source : Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101

L’hiver, il faut DÉNEIGER sa toiture. C’est une question de SÉCURITÉ!

 COMMUNIQUÉ

 

La municipalités recommande à ses citoyens de déneiger les toitures, les sorties de secours de leurs bâtiments, de leurs balcons, de leurs remises, des garages, etc.

Au cours de l’hiver, lorsque les périodes de redoux, de pluie et de neige s’entremêlent, ce mélange provoque une augmentation de la densité de la neige, qui devient ainsi encore plus lourde. Les propriétaires d’un bâtiment sont les premiers responsables de la sécurité du public qui fréquente leurs bâtiments, y travaille ou y accède.

Faites appel à un spécialiste
Lorsque le déneigement s’avère nécessaire, il est important de confier cette tâche à des entreprises disposant de méthodes et d’équipements appropriés afin de ne pas endommager la membrane d’étanchéité du toit. Si un citoyen souhaite déneiger sa toiture lui-même, il est recommandé de le faire à partir du sol, en utilisant un grattoir à toiture muni d’un manche télescopique pour empêcher tout risque de chute.

Soyez attentifs aux signes précurseurs
Dans la majorité des cas, des signes précurseurs d’un affaissement possible de la toiture se manifestent. Par exemple, des fissures peuvent apparaître sur les murs intérieurs ou des portes intérieures peuvent se coincer. Si de tels signes sont constatés, il faut déneiger la toiture, peu importe la quantité de neige présente.

Pour obtenir plus d’informations à ce sujet, consultez la section Citoyen du site Web de la Régie du bâtiment.

Pensez à vos sorties de sécheuse ainsi que de chauffage!

MRC de Drummond – Appui au milieu des arts et du patrimoine : le FONDS CULTUREL est de retour

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

Appui au milieu des arts et du patrimoine : le Fonds culturel de la MRC de Drummond est de retour

Le 29 janvier 2019 – La MRC de Drummond est heureuse d’annoncer qu’elle met à la disposition des artistes et des organismes culturels de son territoire une somme de 30 000 $ en 2019 pour les appuyer dans la réalisation de projets.

Le Fonds culturel a notamment pour objectifs de soutenir les initiatives favorisant l’accès aux arts et à la culture pour les citoyens, de fournir aux artistes et aux organismes culturels des occasions de créer et d’innover, d’enrichir l’offre d’activités dans le cadre des Journées de la culture et de mettre en valeur les richesses historiques et patrimoniales de la MRC. L’aide accordée peut atteindre 2000 $ par projet tout en n’excédant pas 50 % de son coût total. Les activités réalisées avant la date d’approbation des projets subventionnés, soit le 10 avril 2019, ne sont pas admissibles.

Comment faire une demande?
Les personnes ou les organisations à but non lucratif intéressées à bénéficier du Fonds culturel sont invitées à consulter le document descriptif ainsi que le formulaire de demande d’aide financière. Ceux-ci sont disponibles au www.mrcdrummond.qc.ca, sous l’onglet Fonds et programmes. La date limite pour la présentation d’une demande a été fixée au 15 mars prochain.

Il est à noter que le Fonds bénéficie d’une contribution du ministère de la Culture et des Communications du Québec par l’entremise d’une entente de développement signée avec la MRC. Des renseignements additionnels peuvent être obtenus auprès de Jocelyn Proulx, agent de développement culturel, au 819 477-2230, poste 111, ou à culturel@mrcdrummond.qc.ca.

-30-

Information : Jocelyn Proulx
Agent de dév. culturel
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 111

Source : Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101

La rencontre-échange ESSARTS Kochersberg a bénéficié de l’appui du Fonds culturel de la MRC l’an dernier. La photo nous montre les artistes alsaciens Fredj Cohen et Claire Guerry près de leur œuvre commune créée dans le parc de sculptures d’ESSARTS à Saint-Pie-de-Guire.

 

Les petits TRUCS de Germain : le BAC BRUN, même en saison hivernale!

Vous voulez MAXIMISER votre bac brun durant la période froide?

Voici mes trucs!

  • Séparez vos matières avec du papier journal ou du carton.
  • Évitez les liquides.
  • Mettez votre bac à la rue lors de chaque collecte, que votre bac soit plein ou non.
  • Ne compactez pas les matières dans votre bac.

Ces simples trucs éviteront que vos matières ne gèlent au fond et aideront à la vidange complète du bac.

N’oubliez pas : AUCUN sac de plastique ne doit être mis dans le bac brun.

Visitez la section Gestion matières résiduelles / Collectes et guides du site internet de la municipalité pour d’autres informations.

MRC de Drummond – Fonds de la ruralité : une somme de 337 000 $ disponible en 2019

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

Fonds de la ruralité de la MRC de Drummond : une somme de 337 000 $ disponible en 2019

Le 15 janvier 2019 – La MRC de Drummond annonce l’ouverture de la période de dépôt de projets dans le cadre de son Fonds de la ruralité. Les municipalités et les organismes à but non lucratif en milieu rural sont invités à soumettre leurs demandes d’aide financière d’ici le 19 avril prochain.

L’aide accordée peut atteindre 50 % des coûts admissibles, jusqu’à concurrence de 25 000 $ ou de 30 000 $ selon que le projet a une portée locale ou qu’il touche plusieurs municipalités. L’enveloppe budgétaire disponible cette année totalise 337 000 $.

Créé en 2003, le Fonds de la ruralité de la MRC de Drummond a permis à plusieurs petits et grands projets de voir le jour, ayant un impact significatif sur la qualité de vie ainsi que sur l’engagement citoyen en milieu rural.

La description du Fonds et le formulaire de demande d’aide financière sont accessibles au www.mrcdrummond.qc.ca/fondsrural. Il est possible d’en savoir davantage en joignant Danielle Ménard au 819 477-2230, poste 107, ou à dmenard@mrcdrummond.qc.ca.

-30-
Information : Danielle Ménard
Coordonnatrice au
développement rural et
aux projets spéciaux
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 107

Source : Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101