LEVÉE de l’avis d’ébullition – 20 mai 2019

20 mai 2019 – 16 h 15

LEVÉE de l’AVIS D’ÉBULLITION sur tout le territoire desservi par le réseau d’aqueduc de Saint-Germain-de-Grantham

Les résultats d’analyses démontrent que l’eau du réseau d’aqueduc est propre à la consommation. Il n’est donc plus obligatoire de faire bouillir l’eau avant de la consommer.

Merci de votre collaboration.

AVIS D’ÉBULLITION – EN VIGUEUR

COMMUNIQUÉ

16 mai 2019, 21 h 29 – AVIS D’ÉBULLITION EN VIGUEUR

La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham informe ses citoyens qu’en raison d’une détection de microorganismes potentiellement dangereux pour leur santé, constatée lors d’un échantillonnage sur le réseau de distribution d’eau, un avis d’ébullition est nécessaire pour tout le territoire de la municipalité. Cet avis est en vigueur jusqu’à la levée, qui sera émise par la Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham.

Secteur visé par l’avis d’ébullition
Tous les résidents de Saint-Germain-de-Grantham desservis par le réseau d’aqueduc sont visés par l’avis d’ébullition.

 Mesure
La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham demande aux résidents de faire bouillir l’eau au moins une minute à gros bouillon avant de la consommer jusqu’à nouvel ordre de sa part.

Les personnes particulièrement à risque sont :
Les jeunes enfants;
Les personnes âgées;
Les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

 Que devez-vous faire?
De l’eau préalablement bouillie pendant une minute ou de l’eau embouteillée doit être utilisée pour les usages suivants, et ce, jusqu’à la diffusion d’un avis contraire :

  • Boire et préparer des breuvages;
  • Préparer les biberons et les aliments pour bébés;
  • Laver et préparer des aliments mangés crus (fruits, légumes, etc.);
  • Apprêter des aliments qui ne requièrent pas de cuisson prolongée (soupes en conserve, desserts, etc.);
  • Fabriquer des glaçons;
  • Se brosser les dents et se rincer la bouche;
  • Abreuver les animaux de compagnie;
  • Jetez les glaçons (n’oubliez pas les réservoirs des réfrigérateurs), boissons et aliments préparés avec l’eau du robinet non bouillie.

Vous pouvez utiliser l’eau non bouillie pour :

  • Laver la vaisselle à l’eau chaude en vous assurant de bien l’assécher;
  • Laver des vêtements et prendre une douche ou un bain (en ce qui concerne les jeunes enfants, assurez-vous qu’ils n’avalent pas d’eau durant le bain ou lavez-les avec une débarbouillette);
  • Préparer des aliments et des mets dont la cuisson exige une ébullition prolongée;
  • Faire fonctionner le lave-vaisselle, si celui-ci est réglé au cycle le plus chaud.

Si vous possédez un dispositif de traitement d’eau à votre résidence, vous devez appliquer les mesures indiquées ci-dessus, à moins qu’il s’agisse d’un purificateur domestique conçu pour désinfecter l’eau. Les dispositifs tels que les adoucisseurs sont généralement inefficaces pour éliminer les microorganismes.

Écoles, industries, commerces et institutions desservis
Veuillez aviser votre clientèle que l’eau est impropre à la consommation. Fermez les fontaines d’eau et affichez l’information aux endroits où de l’eau reste disponible.

La Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham invite la population à suivre l’évolution de la situation sur son site internet.

MRC de Drummond/Ville de Drummondville – Vaste offensive pour augmenter la valorisation des matières résiduelles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Vaste offensive de la MRC de Drummond et de la Ville de Drummondville pour augmenter la valorisation des matières résiduelles

Une campagne promotionnelle, un nouveau guide et une application Web sont lancés

Drummondville, le 30 avril 2019 – Au moment où l’environnement occupe une place centrale dans les enjeux de société, la MRC de Drummond et la Ville de Drummondville sont fières d’annoncer le déploiement d’une vaste campagne de promotion et de sensibilisation au sujet de la valorisation des matières résiduelles, tout particulièrement des matières organiques.

« Avec cette importante initiative, nous passons de la parole aux actes. Les enjeux d’environnement, de développement durable, de l’impact de nos modes de vie sur la planète doivent aujourd’hui, et plus que jamais, être au centre de nos décisions. En offrant aux citoyennes et aux citoyens des outils pratiques pour leur permettre de gérer judicieusement leurs matières résiduelles, nous faisons un pas de plus vers la diminution de notre empreinte écologique. Nous accompagnons ainsi les gens dans l’adoption ou le renforcement d’habitudes de vie qui leur permettront de faire une différence quant à la préservation d’un environnement sain », affirme Alexandre Cusson, préfet de la MRC de Drummond et maire de Drummondville.

Une bonne cause

Sous le thème Sauvons les restes, une campagne promotionnelle originale et humoristique invite les citoyens à endosser la cause des restes de table en leur offrant un destin heureux, celui d’être valorisés et transformés en compost!

Pour y arriver, les médias traditionnels et les réseaux sociaux sont mis à contribution. Une page Web, sauvonslesrestes.ca, vient appuyer cette campagne et constitue une porte d’entrée pour les gens désireux d’en savoir davantage pour mieux gérer leurs matières organiques. Pour leur part, les municipalités sont appelées à collaborer par l’entremise de leurs sites Web, de leurs panneaux d’affichage et de leurs bulletins d’information.

Les messages s’adressent au grand public, notamment aux adultes de 18 à 44 ans, chez qui l’habitude de valoriser les matières organiques est un peu moins bien ancrée, selon les résultats d’une consultation menée auprès de 1000 résidents de la MRC de Drummond.

Accompagnés de leurs deux enfants, les Drummondvillois Anne Bussières Gallagher et Grégoire Bédard ont accueilli à leur résidence les élus municipaux et les représentants de la presse régionale pour l’activité de lancement de la campagne. Tous deux enseignants, ils ont accepté de partager leur expérience, démonstration à l’appui. « Avec de la bonne volonté et un peu d’organisation, on a réussi à rendre le tri des matières organiques aussi simple que possible. Et en impliquant les enfants, on s’assure qu’ils intègrent ces bonnes habitudes », note monsieur Bédard.

Un nouveau guide et une application Web unifiée

La MRC et la Ville annoncent également la sortie d’un nouveau guide sur la gestion des matières résiduelles. Comprenant un aide-mémoire que les gens sont invités à détacher et à conserver à portée de main, le guide sera distribué dans tous les foyers du territoire de la MRC de Drummond au cours des prochains jours. D’allure ludique, il indique la liste des matières acceptées dans les différents bacs et contient des renseignements sur les collectes spéciales offertes au cours de l’année. Il propose des trucs et des conseils fort utiles et il rappelle l’existence d’une foule de ressources, à Drummondville et dans la région, qui favorisent le recyclage et le réemploi des matières et des objets de la vie courante.

Les citoyens ont également à leur disposition une toute nouvelle application Web unifiée appelée Gère ta poubelle, qui remplace celles offertes auparavant par la MRC et la Ville. Elle se veut un complément au guide en présentant l’information d’une façon encore plus détaillée. Accessible à l’adresse geretapoubelle.ca, elle permet aussi de connaître rapidement les dates des collectes des matières résiduelles, par secteur ou par municipalité.

Un objectif : réduire les quantités de matières enfouies

L’offensive dévoilée aujourd’hui est le résultat d’une mise en commun de l’expertise et de ressources humaines et financières de la MRC et de la Ville. Un groupe de travail, formé des spécialistes en gestion des matières résiduelles et en communication des deux organisations, a œuvré à la préparation de cette campagne.

« Sur la base des statistiques compilées au cours des dernières années et des résultats de notre sondage, nous avons développé une campagne promotionnelle et de nouveaux outils d’information pour inciter la population à contribuer à la valorisation des résidus. La priorité a été accordée aux restes de table et aux autres matières organiques qui, malgré les progrès enregistrés, représentent encore près du tiers des résidus qui sont déposés dans le bac à déchets. En utilisant une approche teintée d’originalité, de légèreté et d’humour, nous faisons le pari que nous susciterons davantage l’intérêt des gens et leur adhésion à notre démarche », résume Jean Dufresne, conseiller en communication à la MRC.

D’ici la fin de 2020, le groupe de travail espère que les quantités de matières destinées à l’enfouissement dans l’ensemble du territoire de la MRC auront diminué de 5 %, ce qui se traduirait par une réduction de plus de 1200 tonnes métriques. « Un objectif tout à fait réaliste », croit M. Dufresne, confiant que les citoyens répondront à l’appel.

-30-

Source :
Ville de Drummondville
MRC de Drummond

Information :
Thomas Roux
Conseiller, relations médias
Service des communications
Ville de Drummondville
819 850-1221
t.roux@drummondville.ca

Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101
jdufresne@mrcdrummond.qc.ca

 Légende de la première photo :
Accompagnés de leurs deux enfants, les Drummondvillois Anne Bussières Gallagher et Grégoire Bédard ont accueilli à leur résidence les élus municipaux et les représentants de la presse régionale pour l’activité de lancement de la campagne.

Légende de la deuxième photo :
John Husk, conseiller municipal à Drummondville, Sylvain Jutras, maire de Notre-Dame-du-Bon-Conseil Village, Alexandre Cusson, préfet de la MRC de Drummond et maire de Drummondville, Line Fréchette, mairesse de Saint-Majorique-de-Grantham, et Alain Martel, conseiller municipal à Drummondville, tiennent chacun un exemplaire du nouveau guide sur la gestion des matières résiduelles qui sera distribué dans tous les foyers de la MRC au cours des prochains jours.

Remise de bourses des municipalités du Cégep de Drummondville – Félicitations à Benjamin Roux

COMMUNIQUÉ

Remise de bourses des municipalités du Cégep de Drummondville : Félicitation à Benjamin Roux!

Le 21 mars dernier, la Municipalité a remis une bourse de 350$ à monsieur Benjamin Roux, étudiant en gestion de commerce au Cégep de Drummondville.

La Municipalité tient à souligner l’excellence, la persévérance et l’engagement de tous les étudiants et étudiantes et souhaite, à l’aide de cette bourse, les aider à concrétiser leur projet de carrière.

Félicitations à tous les récipiendaires!

Légende de la photo : M. Benjamin Roux, entouré de Mme Carole Côté, préfète suppléante de la MRC de Drummond, M. Mario Carrier, directeur des études du Cégep de Drummondville et Mme Dominique Noiseux, présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cegep de Drummondville

 

Les élèves des écoles de Saint-Germain ont reçu de la belle visite!

COMMUNIQUÉ

LES ÉLÈVES DES ÉCOLES DE SAINT-GERMAIN ONT REÇU DE LA BELLE VISITE
Germain, le chef de la Patrouille environnement lui-même leur a rendu visite et il avait un cadeau pour eux!

 

1er mai 2019 – Dans les derniers jours, l’amical raton-laveur Germain, mascotte officielle de la Patrouille environnement, a rendu visite à toutes les classes primaires des écoles situées sur le territoire de la municipalité.

En plus de participer à un jeu sur la saine gestion des matières résiduelles  générées dans leurs boites à lunch, les élèves ont tous reçu la Bouteille Écolo à l’effigie de Germain. Grâce à son petit format, cette bouteille est idéale pour la boite à lunch. De plus, elle est réutilisable et de très bonne qualité, ce qui permettra une réduction du volume de déchets générés sur l’heure du midi dans les écoles. Germain compte sur les élèves pour utiliser régulièrement leurs bouteilles écolo!


Légende de la photo : Germain, chef de la Patrouille, entouré d’élèves, de professeurs et de la direction des écoles de Saint-Germain.

La GMR, l’affaire de tous
La gestion des matières résiduelles (GMR) est présente quotidiennement dans la vie de tous. La municipalité désire sensibiliser ses citoyens à la saine GMR et les remercie de faire leur part afin de réduire leurs déchets ou du moins, de les trier de la bonne façon!

Plusieurs options s’offrent aux citoyens pour leur GMR, notamment :
– écocentre
– collectes en bordure de rue (compost, récupération, déchet, sapins, feuilles)
– projet-pilote de collecte porte-à-porte (carton, bois, matelas, TIC)
– points de dépôt municipaux (TIC, crayons, piles, ampoules fluocompactes)

Consultez régulièrement le site internet municipal afin d’être informés sur les bonnes pratiques en GMR, les trucs de Germain, la règlementation, les procédures et les projets spéciaux en GMR.

De plus, Germain sera présent aux diverses activités municipales afin de sensibiliser les citoyens à la saine GMR. Venez le saluer!

Germain en action!

-30-

Source :
Gabrielle Quintal
Directrice générale adjointe
Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham
819 395-5496, poste 231
gquintal@st-germain.info

 

Élodie Tessier, récipiendaire du Programme de bourses Cascades 2019


La Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham tient à féliciter Élodie Tessier, récipiendaire du Programme de bourses Cascades 2019!

 

Élodie Tessier
Basketball en fauteuil roulant
23 ans (14 mars 1996) – Saint-Germain-de-Grantham
Soutien à la réussite académique et sportive     4000 $

  • Championne nationale de deuxième division de la NWBA avec les Rollin Raptors de Toronto et choisie au sein de la première équipe d’étoiles
  • 5e au Championnat du monde avec l’équipe canadienne
  • Étudie au Cégep à distance
  • Vraiment rapide, Élodie sait neutraliser ses rivales au moment opportun lorsque son équipe est en attaque et est très constante quand elle effectue ses tirs en déplacement. Elle souhaite améliorer encore plus sa vitesse sur le terrain ainsi que ses tirs. Ses objectifs des 18 prochains mois sont de faire partie de l’équipe canadienne aux Jeux parapanaméricains et d’y aider le pays à se qualifier pour les Jeux de Tokyo, puis de jouer en 2020 sur la surface paralympique.

 

Légende de la photo : Élodie Tessier a reçu sa bourse des mains de Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades

Communiqué de presse Fondation de l’athlète d’excellence / Cascades Inc.

MRC de Drummond – Une aide de 30 000 $ pour des projets en arts et culture

COMMUNIQUÉ
pour diffusion immédiate

Une aide de 30 000 $ de la MRC de Drummond pour des projets en arts et culture

Le 24 avril 2019 – La MRC de Drummond est heureuse d’annoncer des subventions totalisant 30 000 $ pour la réalisation de 17 projets reliés au domaine des arts. Ces sommes proviennent du Fonds culturel de la MRC, qui est offert depuis 2007.

Les artistes et les organismes suivants recevront une aide variant entre 900 et 2000 $ chacun :

  • Le Chœur Bella Voce, pour le concert Cantates de J.-S. Bach;
  • La Coopérative de solidarité artistique de la MRC de Drummond, pour le projet de médiation Art sous lumière noire;
  • Jean Larocque, pour le projet de spectacle Quatuor pour le troisième âge;
  • La Galerie d’art Desjardins, pour sa première exposition en art actuel intitulée Trompe l’œil;
  • Anie Langelier, pour la publication du livre C’est dans ma nature! La grenouille verte et la loutre de rivière;
  • Francine Kisoso, pour la réalisation d’un mini-album et de vidéos;
  • Céline Gilbert, pour le projet collectif de création et d’exposition Lumière sur l’ombre;
  • Suzanne Ricard, pour la création et la diffusion de l’œuvre Mosaïque de vie;
  • Evelyn Losier, pour l’exposition et le livre L’environnement nous tient à cœur;
  • Claude Larivière, pour la pièce de théâtre de marionnettes Les photos de Waldo;
  • La Municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham, pour l’événement Aux goûts du Sanctuaire;
  • La Société d’histoire de Drummond, pour le projet de réalité virtuelle Le fil de l’histoire;
  • La Municipalité de Saint-Bonaventure, pour les Concerts sous le campanile 2019;
  • La Paroisse Sacré-Cœur-de-Jésus, pour un concert d’orgue à Durham-Sud;
  • Les Loisirs Saint-Pie-de-Guire, pour la Fête du village;
  • Le Comité des citoyens de Saint-Joseph, pour la série de spectacles Sur une bonne note;
  • La Maison Marie-Rivier, pour l’événement Bonne fête mon chœur!

 

Le Fonds culturel a notamment pour objectifs de soutenir les initiatives favorisant l’accès aux arts et à la culture pour les citoyens, de fournir aux artistes et aux organismes culturels des occasions de créer et d’innover, d’enrichir l’offre d’activités dans le cadre des Journées de la culture et de mettre en valeur les richesses historiques et patrimoniales de la MRC. Il reçoit l’appui du ministère de la Culture et des Communications dans le cadre d’une entente de développement.

Légende de la photo :
L’exposition virtuelle Mémoire de nos municipalités, de la Société d’histoire de Drummond, est un des projets ayant bénéficié du Fonds culturel de la MRC l’an dernier.

-30-

Information : Jocelyn Proulx
Agent de dév. culturel
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 111

Source : Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101