Nouveau RÉSEAU de STATIONNEMENTS INCITATIFS dédié au covoiturage

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate
La MRC de Drummond lance son nouveau Réseau de stationnements incitatifs dédié au covoiturage

Drummondville, le 29 octobre 2018 – Les citoyennes et citoyens désirant faire du covoiturage pour se rendre au travail ou pour tout autre déplacement de moyenne ou de grande distance peuvent maintenant laisser leur voiture dans l’un des 18 stationnements incitatifs répartis au sein de 16 municipalités de la MRC de Drummond. Le « Réseau stationnements incitatifs » est une initiative du Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) dans le cadre de la démarche Par notre propre énergie, en collaboration avec la MRC de Drummond et les municipalités partenaires.

Grâce au nouveau site Web stationnementsincitatifs.ca dédié au réseau de stationnements incitatifs, les covoitureurs pourront facilement localiser et reconnaître les espaces qui leur sont dédiés au cœur de la MRC de Drummond. En effet, le site Web présente une carte de localisation interactive ainsi que des renseignements importants sur le projet.  Par ailleurs, les covoitureurs pourront aussi localiser les différents stationnements en se rendant sur Google Maps.  Ces stationnements incitatifs qui sont gratuits, accessibles, sécuritaires et bien entretenus toute l’année seront également identifiés sur le terrain par une signalisation simple et distincte.

La MRC de Drummond et la Commission scolaire des Chênes offrent déjà un système de transport collectif en milieu rural en mettant à la disposition des citoyennes et citoyens les places inutilisées dans les autobus scolaires. Le nouveau réseau de stationnements incitatifs pour le covoiturage permettra à la MRC d’accroître l’offre en transport durable sur son territoire. « En collaborant à la mise en place de ce réseau, la MRC et les municipalités concernées faciliteront l’adoption d’habitudes écoresponsables de la part des automobilistes. Au total, c’est près d’une centaine d’espaces gratuits, accessibles, sécuritaires et bien entretenus à longueur d’année qui seront offerts. Cela encouragera de plus en plus de gens à pratiquer le covoiturage. Avec la réduction des gaz à effet de serre qui en découlera, tout le monde sera gagnant!» a exprimé Monsieur Alexandre Cusson, préfet de la MRC de Drummond.

Rappelons que le transport est la principale source d’émission de gaz à effet de serre en région. En effet, près de 85% des citoyennes et citoyens de la MRC de Drummond effectuent, seuls dans leur voiture, leurs déplacements quotidiens entre leur domicile et leur travail. Voilà donc toute l’importance de faciliter et de promouvoir des modes de transport plus durables. Par ailleurs, compte tenu du prix de l’essence, le covoiturage peut avoir un impact positif et appréciable sur le portefeuille des ménages.

« La mise en place du réseau de stationnements incitatifs au sein de la MRC, c’est la première phase d’un projet évolutif. D’autres stationnements incitatifs viendront se greffer au réseau au cours des prochaines années. Des activités de communication et de sensibilisation au covoiturage devraient également s’ajouter. Le CRECQ vise à ce que le covoiturage devienne, au Centre-du-Québec, une option facile et pratique de mobilité durable pour remplacer l’utilisation de l’automobile en solitaire, pour les distances de plus de 25 ou 30 km », a mentionné Monsieur Gilles Brochu, président du CRECQ.

Le « Réseau stationnements incitatifs » a été mis en place grâce à une contribution financière de 12 000$ de la MRC de Drummond, par l’entremise du Fonds de la ruralité, et de 5000$ du comité en transport collectif de la MRC de Drummond. De plus, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques soutient la démarche Par notre propre énergie, financée par le Fonds vert, dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.


Bas de vignette : C’est aujourd’hui qu’avait lieu le lancement du Réseau de stationnements incitatifs de la MRC de Drummond dans la salle du conseil de la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham.

De gauche à droite : Monsieur Alexandre Cusson, préfet de la MRC de Drummond et maire de la ville de Drummondville, Madame Nathacha Tessier, mairesse de Saint-Germain-de-Grantham et présidente du comité de transport collectif de la MRC de Drummond, Madame Isabelle Bonsant, directrice générale du Conseil Régional de l’Environnement du Centre-du-Québec, Monsieur Gilles Brochu, Président du CA du Conseil Régional de l’Environnement du Centre-du-Québec et Monsieur Guy Drouin, Directeur général de la MRC de Drummond.

— 30 —

À propos du CRECQ

Le CRECQ est un organisme à but non lucratif regroupant de nombreux intervenants provenant de plusieurs secteurs d’activité et intéressés à la protection de l’environnement et au développement durable (institutions, entreprises, groupes environnementaux, individus, etc.) L’organisme est reconnu officiellement comme l’interlocuteur privilégié du gouvernement en matière d’environnement régional. Il favorise une approche de concertation en vue de trouver des solutions aux problèmes environnementaux du Centre-du-Québec. Pour plus de détails sur l’organisme, visitez le www.crecq.qc.ca.
Source :  Eric Perreault
819 475-1048 poste 214
eric.perreault@crecq.qc.ca


Trouvez un stationnement


Médias

Radio-Canada (télé)
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1132759/stationnements-incitatifs-covoiturage-cout–mrc-Drummond

Radio-Énergie Drummondville
http://www.iheartradio.ca/energie/energie-drummondville/nouvelles/reseau-de-stationnements-incitatifs-pour-le-covoiturage-dans-drummond-1.8530308

Plus de 450 personnes ont visité le SENTIER D’HALLOWEEN

COMMUNIQUÉ

PLUS DE 450 PERSONNES ONT VISITÉ LE SENTIER D’HALLOWEEN
Les citoyens ont profité de l’activité en grand nombre, malgré la météo!

 

29 octobre 2018 – Le comité responsable du sentier d’Halloween a encore une fois cette année offert un sentier frissonnant de peur… et de froid!

Sorcières et personnages morts-vivants ont su effrayer la population présente samedi dernier dans le boisé du parc Yvon Lambert, décoré monstrueusement pour l’occasion. Les visiteurs se sont fait offrir des friandises et ont même eu la possibilité d’écouter un extrait de film d’épouvante en plein bois!

La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham tient à remercier tous les citoyens qui ont bravé la météo pour visiter le sentier d’Halloween ainsi que tous les artisans bénévoles qui y ont travaillé!

Les pompiers étaient également sur place pour faire des démonstrations de feu de cuisine. Les photos prises lors de ces démonstrations sont assez éloquentes!

La Municipalité encourage les citoyens à braver la maison de l’horreur, une autre activité organisée par le service des loisirs, en collaboration avec la Maison des jeunes, pour souligner la fête de l’Halloween ce mercredi 31 octobre 2018.


-30-

Source :
Jaclyn Joyal
819 395-2544
loisirs@st-germain.info

Nouvelle activité offerte au PARC CANIN cet automne

COMMUNIQUÉ

NOUVELLE ACTIVITÉ OFFERTE AU PARC CANIN CET AUTOMNE
Les citoyens propriétaires de chiens sont invités à en profiter!

 

29 octobre 2018 – Le service des loisirs de la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham a le plaisir d’annoncer la tenue de services-conseils et d’activités pour chiens au parc canin, situé au parc Yvon Lambert. L’activité se tiendra les samedis, tout au long de l’automne, selon la météo.

Cet évènement GRATUIT est une gracieuseté de Museau & Compagnie, offert par madame Roselyne Paquette, en collaboration avec la municipalité.

Début :  3 novembre 2018
Heure :  13 h
Lieu :     parc canin, parc Yvon Lambert

Le service des loisirs souhaite que les propriétaires de chiens et leur animal de compagnie participent en grand nombre. Prenez note que l’activité peut être annulée en cas de mauvaise température ou manque de participants.

Le règlement pour les usagers du parc canin est disponible sur le site internet de la municipalité, section Loisirs et culture/Parcs municipaux et pistes cyclables.

 -30-

Source :
Jaclyn Joyal
819 395-2544
loisirs@st-germain.info

GMR – NOUVEAUTÉS 2019 : du nouveau dans le calendrier de collecte!

COMMUNIQUÉ

19 octobre 2018 – La Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham informe ses citoyens des nouveautés relatives à la gestion des matières résiduelles qui entreront en vigueur dès le 1er janvier 2019.

Ces changements visent à bonifier les services offerts en GMR à tous les citoyens de la municipalité ainsi qu’à répondre aux attentes de la population qui aspire à conserver et améliorer ses bonnes habitudes en gestion des matières résiduelles.


COMPOST – Les matières organiques seront dorénavant collectées à l’année
Les bonnes habitudes acquises en été pourront être conservées en hiver!

JANVIER à AVRIL – collecte aux 2 semaines
MAI à OCTOBRE – collecte à chaque semaine
NOVEMBRE et DÉCEMBRE – collecte aux 2 semaines

Les fréquences de collecte des matières recyclables et des déchets ultimes demeureront les mêmes, respectivement à chaque semaine et aux 2 semaines.

COMPOST, RÉCUPÉRATION, DÉCHETS – Les journées de collecte seront modifiées
L’ordre des collecte restera le même, uniquement le jour changera.

COMPOST
– Mardi
RÉCUPÉRATION – Mercredi
DÉCHETS Jeudi


L’octroi du nouveau contrat de collecte et de transport des matières résiduelles a été adjugé le 17 octobre dernier. Dès le 1er janvier 2019, la Régie de gestion des matières résiduelles du Bas-Saint-François effectuera les collectes pour les 3 prochaines années sur le territoire germainois.

Les citoyens sont invités à consulter régulièrement les sections suivantes du site internet de la municipalité afin de rester informés :
– Gestion matières résiduelles
AppliGMR
Calendrier
.

Rappel : il ne faut pas hésiter à communiquer avec le bureau municipal lorsqu’une question GMR survient!

-30-

Source :
Gabrielle Quintal
819 395-5496
gquintal@st-germain.info

L’environnement et la gestion des matières résiduelles : des enjeux de société devenus incontournables

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

L’environnement et la gestion des matières résiduelles : des enjeux de société devenus incontournables

Drummondville, le 18 octobre 2018 – La multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes et les images des gigantesques amas de plastique qui polluent nos océans révèlent l’urgence de revoir collectivement notre rapport à l’environnement et nos habitudes de consommation.

L’un des aspects sur lesquels nous avons tous un rôle à jouer au quotidien est la gestion responsable de nos matières résiduelles. S’il est vrai que le déchet le plus facile à gérer est celui que l’on ne produit pas, il n’en demeure pas moins que les activités humaines généreront toujours des résidus. La Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD), qui se déroule cette année du 20 au 28 octobre, représente plus que jamais une occasion de nous questionner sur notre attitude et sur nos comportements.

Les bonnes nouvelles…
Au cours des dernières années, grâce à l’engagement soutenu des municipalités et de divers partenaires, des avancées significatives ont été réalisées dans les services offerts aux citoyens pour mieux gérer leurs résidus. L’implantation de la collecte des matières organiques (bac brun) presque partout sur le territoire de la MRC de Drummond s’est notamment traduite par une diminution importante des matières envoyées à l’enfouissement. Ainsi, pour la première fois l’an dernier, les quantités de matières valorisées, soit par le compostage ou par le recyclage, ont été supérieures à celles enfouies.

Par ailleurs, la présence dans la MRC de Drummond d’un écocentre, d’une ressourcerie et d’une foule de commerces qui se spécialisent dans le réemploi a eu un impact majeur.

Et les moins bonnes…
Malgré les progrès observés, les quantités de matières compostables ou recyclables qui sont jetées dans le bac à déchets demeurent considérables. Une étude menée durant l’année 2017 dans toutes les municipalités de la MRC de Drummond a démontré que, pour le secteur résidentiel, le contenu du bas gris était composé à 57 % de matières qui auraient pu être valorisées en les déposant dans les autres bacs. Il nous reste donc beaucoup de chemin à parcourir!

Des activités prévues durant la SQRD
La Ville de Drummondville, en collaboration avec la MRC, profite de la SQRD pour organiser la neuvième édition de Troque tes bébelles, le dimanche 21 octobre, de 13 h à 16 h, au Centre récréatif Saint-Jean-Baptiste. Il s’agit d’une activité s’adressant à toutes les familles de la MRC de Drummond et où peuvent être échangés des jouets et des jeux.

Aussi, le Service du développement durable et de l’environnement de la Ville intensifiera sa présence dans le secteur des industries, des commerces et des institutions (ICI) en offrant des séances d’information sur la gestion responsable des matières résiduelles dans divers établissements.

Le groupe Après-demain, qui mobilise des citoyens de Durham Sud, tiendra deux kiosques de sensibilisation le samedi 20 octobre dans cette municipalité. De plus, pendant toute la semaine, aucun sac de plastique à usage unique ne sera fourni aux clients de l’épicerie et de la quincaillerie du village, afin d’encourager l’utilisation de sacs réutilisables.

Enfin, une courte vidéo de promotion du compostage sera diffusée sur les réseaux sociaux ainsi que dans les cinémas de Drummondville.

Un guide en préparation
La MRC et la Ville travaillent en partenariat sur la production d’un guide pratique concernant la gestion des matières résiduelles. Celui-ci fera l’objet d’une distribution dans tous les foyers de la MRC au début de l’année 2019. D’ici là, les citoyens qui veulent en savoir davantage sur le sujet peuvent consulter le www.mrcdrummond.qc.ca ou le www.drummondville.ca.

-30-
Source : Jean Dufresne
Conseiller en communication
MRC de Drummond
819 477-2230, poste 101

SQ – Parents et enfants sont invités à la prudence le soir de l’Halloween

Drummondville, le 17 octobre 2018 – Dans quelques jours, les enfants déambuleront de nouveau dans les rues pour prendre part à la traditionnelle cueillette de bonbons de l’Halloween. Pour que cette soirée se déroule en toute sécurité, la Sûreté du Québec rappelle quelques consignes de sécurité.

D’abord, il est important de s’assurer d’être suffisamment visible car de nombreux piétons, automobilistes et cyclistes circuleront à une heure où la visibilité est réduite.

Au cours de la soirée, les enfants devraient toujours :

  • Déterminer un trajet et une heure de retour avec leurs parents.
  • Rester en groupe ou avec l’adulte accompagnateur.
  • Ne jamais entrer dans la maison d’un inconnu, ni dans sa voiture.
  • Ne jamais suivre un inconnu, qu’il soit en voiture ou à pied.
  • Traverser les rues aux intersections.
  • Parcourir un seul côté de la rue à la fois.

Par ailleurs, les effectifs policiers seront augmentés le 31 octobre 2018 de 16 h à 20 h, avec l’importante collaboration des services Incendies, services Ambulanciers Dessercom, du Collège Ellis, département des techniques policières, des municipalités de la MRC de Drummond et des Voltigeurs de Drummondville de la LHJMQ.

Automobilistes, votre collaboration est également demandée. Soyez particulièrement vigilants et circulez à vitesse réduite, en accordant la priorité aux enfants qui sillonneront les rues.

Pour plus de renseignements sur la sécurité le soir de l’Halloween, la Sûreté du Québec invite les enfants à visiter le http://saaq.gouv.qc.ca/halloween conçu par la Société de l’assurance automobile du Québec.

-30-

Service des relations avec la communauté
Sûreté du Québec
Centre de services de Drummondville
www.sq.gouv.qc.ca