Luminaires de rue privés – Mise au point

Suite aux nombreux questionnements soulevés par des résidents concernant les luminaires privés (première photo), la municipalité en profite pour vous transmettre l’information permettant de mieux comprendre le dossier.

Ce modèle de luminaire étant discontinué, plusieurs propriétés sur diverses rues de la municipalité se sont retrouvées sans luminaire. La municipalité devait trouver une solution pour fournir un luminaire à ces propriétés tout en maintenant l’uniformité dans chaque secteur.

La municipalité a ciblé le secteur des rues Curé-Salois, Basile-Letendre et des Rossignols pour l’installation de luminaires publics sur poteaux d’Hydro-Québec et la récupération des luminaires privés. Ce secteur a été choisi en raison de la configuration très chargée (beaucoup de petits terrains possédant chacun un luminaire).

En effet, la vaste majorité des citoyens concernés rencontrés à l’hôtel de ville se sont montrés favorables au projet. Un montant de rachat de 1 200 $ moins 100 $ par année d’âge du luminaire leur a été offert pour la récupération et les luminaires publics installés sont de type DEL commercial, payés par la municipalité. Un modèle décoratif plus dispendieux a été proposé moyennant aucun prix de rachat, mais ils ont écarté cette option.

  • Les luminaires récupérés seront remis à neuf (ampoule, ballast, œil magique, peinture, etc.) et revendus 600 $.
  • L’anse de la rue des Pinsons sera complétée avec des luminaires privés (première photo).
  • À court-moyen terme la municipalité ne prévoit pas convertir d’autres secteurs à l’éclairage public.
  • Plusieurs ont démontré une inquiétude par rapport à la disponibilité des pièces pour l’entretien du leur luminaire. Toutes les pièces sont actuellement disponibles : œil magique, ballast, réflecteur, ampoule, globe. La seule pièce n’étant plus disponible est la pièce principale en fonte (corps) reliant le poteau au réflecteur et au globe (deuxième photo).

 

 

 

 

 

 

 

Le conseil municipal